Le ciel est maintenant un réservoir

Qu’est-ce que l’énergie éolienne terrestre ?

Une éolienne est un dispositif qui convertit l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, transformée ensuite en électricité. L’éolienne utilise ainsi la vitesse du vent pour produire une énergie renouvelable à très faible émission de gaz à effet de serre et de déchets. Les éoliennes terrestres, dites onshore, sont installées sur la terre, au contraire des éoliennes offshore, déployées en mer.

L’énergie électrique produite par une éolienne varie en fonction de trois paramètres essentiels : la forme et la longueur des pales, la vitesse du vent et la température qui modifie la densité de l’air. Les éoliennes doivent respecter les normes européennes de conception et de construction. Depuis 2008, elles font notamment l’objet d’un contrôle technique.

Quels sont les atouts de l’énergie éolienne terrestre ?

L’énergie éolienne présente l’avantage d’être illimitée, propre et prometteuse économiquement. C’est une ressource inépuisable (le vent constitue en effet une ressource intarissable), disponible localement, variable, mais prévisible (les vents sont généralement plus fréquents et forts en hiver lorsque la demande d’électricité est supérieure).

L’énergie éolienne n’émet pas de gaz à effet de serre. D’ici 2020, on estime qu’elle aura permis de réduire l’émission d’environ 16 millions de tonnes.

L’énergie éolienne constitue une énergie compétitive au coût limité pour le consommateur final. Depuis 1993, on assiste à une croissante rapide (40%) de la fabrication d’éoliennes. Ce marché, promis à une croissance de 20% par an durant ces prochaines années, a déjà généré plus de 80 000 emplois en Europe.

 

ENGIE, leader de l’éolien terrestre en France et en Belgique

ENGIE, 1er acteur de l’éolien en France, a franchi la barre des 1 200 MW d’énergie éolienne en fonctionnement en 2012. Le Groupe, qui possède un savoir-faire complet sur l’ensemble de la filière, a pour objectif d’atteindre 2 000 MW d’ici 2017.

En Belgique, Electrabel,  filiale à 100% de ENGIE, a contribué au développement de 26 parcs éoliens. L’entreprise belge s’est fixé pour objectif de disposer de moyens de production d’énergie renouvelable capables d’alimenter 1 million de foyers d’ici 2015. En 2012, Electrabel a produit 2,19 TWh d’énergie verte soit l’équivalent de la consommation de 625 000 familles.

Depuis 2010, ENGIE dispose d’un Centre de Conduite des Energies Renouvelables à Chalons en Champagne pour piloter les actifs éoliens du Groupe en France et en Europe.

 

 

 

Découvrez en images les parcs éoliens terrestres d’ENGIE