Comment fonctionnent les éoliennes ?

Comment fonctionne une éolienne ?

Dans la lignée des moulins à vent, les éoliennes (appelées également aérogénérateurs) utilisent la puissance du vent qu’elles transforment en électricité. La vitesse du vent met en rotation les pales d’un rotor (entre 10 et 25 tours par minute), source d’énergie mécanique. Le rotor entraîne ensuite un générateur qui transforme ainsi l’énergie mécanique en électricité. Un moteur électrique oriente la nacelle afin que son rotor soit bien positionné face au vent. Chaque éolienne se compose d’un mât de 20 à 100 m selon la puissance des machines. Le mât supporte le rotor, le plus souvent équipé de trois pales, et la nacelle qui abrite le générateur et les auxiliaires électriques et mécaniques.

La puissance des éoliennes modernes dépasse 3 MW en milieu terrestre. Les éoliennes sont prévues pour des vitesses de vent comprises entre 14 et 90 km/h. Au-delà, un dispositif de freinage arrête automatiquement l’éolienne afin de sécuriser les équipements et d’en minimiser l’usure. C’est autour de 50 km/h que les éoliennes modernes fournissent leur puissance nominale.

Comment les éoliennes sont-elles raccordées au réseau électrique ?

Les éoliennes sont raccordées au réseau électrique via un transformateur abrité à la base du mât. L’électricité produite est généralement élevée à la tension du réseau (20kV), puis passe par un poste de livraison avant d’être injectée sur le réseau de distribution ou de transport d’électricité.

 

La dimension acoustique prise en compte dans les projets éoliens

Cliquer pour agrandir

Perception du bruit généré par les éoliennes (comparatif). Pour une habitation située à la distance minimum autorisée de 500 mètres, une éolienne émet un son comparable à un lave-vaisselle (40 dB).

 Plus la vitesse du vent augmente, plus le son aérodynamique (provenant de la rotation des pales) prend de l’ampleur. À l’inverse, le son d’origine mécanique (généré par les équipements contenus dans la nacelle) est prédominant en cas de faible vent. Les éoliennes émettent également des infrasons, trop faibles pour être perçus par l’oreille humaine.

 

Le son émis par une éolienne se propage globalement dans toutes les directions. La topographie, la couverture nuageuse ou la nature des masses d’air, peuvent jouer un rôle dans sa propagation. ENGIE applique les normes acoustiques applicables aux éoliennes terrestres, dans le cadre du régime des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

 

 

 

La multiplication du nombre d’éolienne par 2 ne multiplie pas le volume sonore par 2.A une distance d’un kilomètre, il n’ajoute que 3 dB. Le niveau sonore global d’un parc éolien et limité à 70 dB(A) le jour et 60 dB(A) la nuit à la distance de 200 mètres).