Stockage gaz naturel

Sécuriser les marchés de l’énergie et l’approvisionnement

Stockage du gaz - GDF SUEZ is now ENGIE

Le stockage du gaz naturel constitue un enjeu stratégique : il assure en effet la sécurisation des marchés et des approvisionnements. Conformément à la législation européenne sur les marchés de l’énergie, l’ensemble des capacités de stockage du Groupe est mis au service de tous les fournisseurs du marché.

Depuis 2008, les activités de stockage souterrain d’ENGIE sont menées par Storengy, filiale du Groupe à 100%. ENGIE est le 1er vendeur de capacités de stockage en Europe et détient la 2e capacité de stockage, avec 14 stockages souterrains en France et des capacités de stockage supplémentaires au Royaume-Uni et en Allemagne.

Le Groupe est par ailleurs présent sur le marché du stockage, à travers des partenariats ou des participations en Roumanie, en Slovaquie et en République Tchèque.

Comment stocker le gaz naturel ?

Pour être stocké, le gaz naturel est comprimé :

  • soit dans des roches poreuses naturellement gorgées d’eau ; on parle alors de stockage «en nappe aquifère» ;
  • soit dans des cavités creusées dans des couches de sel ; il s’agit du stockage «en cavités salines» ;
  • soit dans d’anciens gisements de gaz dont l’exploitation a été arrêtée ; on parle dans ce cas de stockage en «gisements déplétés».

Ces réservoirs souterrains sont remplis l’été, lorsque la consommation de gaz est moindre, pour faire face à des périodes de forte consommation en hiver.

Une augmentation soutenue des capacités de stockage à partir de 2013 et jusqu’en 2020

Fort de ses compétences expertes dans le domaine du stockage, le Groupe met actuellement en œuvre d’importants projets. De nouvelles capacités de stockage sont développées en Allemagne (stockages en cavités salines et en gisements déplétés) et au Royaume-Uni (mise en service progressive d’une capacité de stockage de 400 millions de m3 prévue à partir de 2013).