REPARTITION DU MIX ENERGETIQUE D’ENGIE PAR TYPE DE TECHNOLOGIES
(à 100% au 31/12/2012) 

 

INNOVATIONS

Améliorer le suivi des performances des éoliennes grâce au LIDAR

Le LIDAR (LIght Detection And Ranging) permet de mesurer avec précision la vitesse et la direction du vent jusqu’à 400 mètres en amont des éoliennes. Le LIDAR est une technologie optique de télédétection qui permet de mesurer les propriétés d’une cible à l’aide d’impulsions laser. Actuellement, les mesures de vent obtenues par la méthode traditionnelle sont biaisées par la présence des pales. D’où l’idée d’installer des Lidars sur les nacelles des éoliennes à côté du classique anémomètre. Cette technologie permet de réaliser des mesures avant le passage du vent dans les pales et de mesurer avec précision, vitesse et direction du vent, jusqu’à 400 mètres en amont des éoliennes. En janvier 2012, le premier LIDAR a été installé par Laborelec en Belgique, sur une éolienne du parc Electrabel. Les mesures de vent seront mises en relation avec de nombreux autres paramètres (puissance, vitesse de rotation des pales, etc.) enregistrés en parallèle pour améliorer les performances des éoliennes d’ENGIE.

 

Le projet CSP (Concentrated Solar Power) au Chili

Les techniques de solaire thermique concentré (CSP) représentent une nouvelle technologie d’énergies renouvelables. Le CSP utilise des miroirs pour concentrer la lumière du soleil sur des cellules photovoltaïques ou sur des tubes capteurs pour produire de la vapeur ou de l’électricité. L’objectif du projet de la Recherche & Innovation d’ENGIE est de réaliser et d’opérer un projet pilote « solaire thermodynamique (CSP) » du type « Linear Fresnel », qui produit de la vapeur sans fluide caloporteur intermédiaire. Cette vapeur sera injectée au niveau de la turbine haute pression de la centrale au charbon de Mejillones au Chili.

plus de 80%
du mix energétique peu ou faiblement carbonné