Emploi des seniors : la seconde partie de carrière

Portrait de Xavier Merlin.ENGIE a signé en décembre 2009 un accord relatif à l’emploi et aux carrières des seniors, dont un des objectifs principaux est de maintenir dans l’emploi les salariés âgés de 55 ans et plus. L’accord prévoit, pour chaque collaborateur âgé de 45 à 55 ans, un entretien de seconde partie de carrière, au cours duquel il pourra exprimer ses attentes et faire part de son projet. 50% de ces entretiens devront avoir lieu avant fin 2012.

Cet accord seniors concerne la France et concrétise l’ambition sociale du Groupe. Il contient un engagement qui consiste à augmenter de 30% la proportion des salariés de 55 ans et plus, à l’horizon fin 2012.

Des mesures concrètes et des objectifs forts

Cet accord fixe des objectifs qualitatifs :

  • Le Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles (CRIGEN) d'ENGIE.anticiper et mieux préparer l’évolution des carrières professionnelles en généralisant l’entretien de deuxième partie de carrière. D’ores et déjà, les listes des collaborateurs concernés ont été établies et les premiers entretiens ont commencé fin 2010/début 2011. Ils donneront lieu à un retour d’expérience. La démarche sera ensuite généralisée et se déroulera sur 2011 et 2012.
  • promouvoir et faciliter toutes les formes de transmissions des savoirs et des compétences (tutorat, formateurs internes, consultance en interne).
  • améliorer l’employabilité tout au long de la carrière en permettant notamment aux salariés de 50 ans et plus d’accéder à des formations professionnelles.

Des axes de progrès ont également été retenus. Ils concernent le recrutement des salariés de 50 ans et plus, l’amélioration des conditions de travail et la prévention des situations de pénibilité, l’aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite.