France Nature Environnement (FNE)

France Nature Environnement (FNE) est une fédération reconnue d’utilité publique depuis 1976 qui regroupe près de 3 000 associations agissant pour la protection de l’environnement aux niveaux national, régional et local. Depuis 40 ans, FNE développe son action sous la direction de responsables associatifs élus bénévoles. Les orientations politiques de la fédération répondent à une seule et unique préoccupation : une protection de la nature et de l’environnement qui s’intègre dans la défense de l’intérêt général.

ENGIE est partenaire de FNE depuis 2009 pour :

  • Mener des réflexions communes sur la protection et la gestion des milieux naturels
  • Accompagner ENGIE sur le terrain dans ses engagements en faveur de la préservation de la biodiversité, notamment en ce qui concerne « la mise en œuvre de plans d’actions biodiversité sur chaque site du Groupe prioritaire dans l’Union Européenne d’ici 2015 »
  • Sensibiliser les collaborateurs de ENGIE à la protection de l’environnement, et notamment à la préservation de la biodiversité
  • Echanger et organiser le partage des points de vue relatifs à la politique de développement durable du groupe ENGIE

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature est la plus vaste et la plus ancienne des organisations environnementales internationales. Sa mission est d’influencer, d’encourager et d’aider les sociétés à conserver l’intégrité et la diversité de la nature et d’assurer que les ressources naturelles soient utilisées d’une manière équitable et durable. Créé en 1992, le Comité français de l’UICN regroupe au sein d’un partenariat original 2 ministères, 13 organismes publics, 40 organisations non gouvernementales et plus de 250 experts réunis en commissions spécialisées et en groupes de travail thématiques. Ses deux missions principales sont de répondre aux enjeux de la biodiversité en France et de valoriser l’expertise française à l’international.  Afin d’impliquer davantage le secteur privé dans la préservation de la biodiversité, l’UICN France établit des partenariats avec des entreprises.

Un partenariat entre l’UICN France et ENGIE est en œuvre depuis 2008. Il vise quatre objectifs :

  • Intégration de la biodiversité dans la politique de l’entreprise
  • Appui technique et scientifique dans l’élaboration de son plan d’action biodiversité
  • Sensibilisation des collaborateurs de GDF SUEZ aux enjeux de la biodiversité (réglementation, image, financier,…)
  • Echanges et partages des points de vue sur la biodiversité avec d’autres acteurs du monde de l’entreprise

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB)

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité est le point de convergence entre les différents acteurs scientifiques et les acteurs de la société de la biodiversité. Elle a officiellement été lancée en 2008, suite au Grenelle de l’environnement, par les Ministères en charge de la recherche et de l’écologie et créée par 8 établissements publics de recherche (BRGM, CIRAD, CNRS, IFREMER, INRA, IRD, IRSTEA, MNHN). Susciter l’innovation, promouvoir des projets scientifiques en lien avec la société et développer des études, synthèses et expertises sont autant d’actions au cœur de son dispositif. À ce jour, plus de 110 structures, associations , entreprises, gestionnaires ou collectivités, ont rejoint la FRB, autour d’un but : relever les défis scientifiques de la biodiversité.

 

Le partenariat entre FRB et ENGIE a débuté en 2010. Il vise à :

  • Favoriser la diffusion et l’utilisation des résultats de la recherche sur la Biodiversité
  • Participer aux réflexions et avancées de la plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques

Entreprises pour l’Environnement (EPE)

EPE est une association d’une quarantaine d’entreprises françaises et internationales engagées à travailler ensemble pour mieux prendre en compte l’environnement dans leurs stratégies et leur gestion courante. Cette association coordonne des travaux communs sur les enjeux environnementaux en matière de :  

  • Energie et changement climatique
  • Santé environnement
  • Biodiversité
  • Prospective environnementale
  • Méthodes de gestion de l’environnement

ENGIE est membre d’EPE et participe aux échanges avec les ONG, les ministères, les élus, les scientifiques, les milieux académiques avec trois ambitions majeures :

  • Anticiper et analyser, avec un positionnement de cercle de réflexion (think tank) reconnu comme plateforme d’expertises de niveau international
  • Améliorer la connaissance et les pratiques des membres, stimuler l’innovation
  • Améliorer la crédibilité des entreprises en matière d’environnement, en faisant connaître leurs réalisations pionnières

EPE est le partenaire français du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD)

 

 

L’initiative Bettercoal

ENGIE est l’un des membres fondateurs de Bettercoal, organisation mondiale à but non lucratif créée par les plus grands fournisseurs d’énergie d’Europe. Son objectif est d’accroître la responsabilité des entreprises dans la chaîne d’approvisionnement du charbon, tout particulièrement au niveau des mines elles-mêmes. Bettercoal vise à protéger l’environnement, à faire respecter les droits de l’homme et à améliorer les conditions de vie des travailleurs et des populations locales, à chaque maillon de la chaîne. La mission de Bettercoal consiste à améliorer sans cesse la performance éthique, sociale et environnementale des mines de charbon en améliorant les pratiques commerciales. Cet engagement s’appuie sur un dialogue fort avec les parties prenantes et sur un ensemble de principes reconnus, partagés par tous. En adhérant à cette initiative, nous nous engageons à intégrer les outils et les objectifs de Bettercoal aux contrôles préalables de notre chaîne logistique. Ce faisant, nous œuvrons à l’amélioration continue de nos performances sur le terrain, au niveau des mines, en cultivant un dialogue fructueux avec les compagnies minières.

ENGIE s’approvisionne en charbon directement auprès de compagnies minières, mais aussi via des transactions électroniques sur le marché spot. L’origine de ce charbon ne peut pas toujours être retracée, car cette matière première est parfois mélangée et commercialisée à plusieurs reprises avant de parvenir à l’acheteur final. Il ne nous est donc pas toujours possible de savoir précisément de quelle compagnie et de quelle mine provient le charbon acheté.

L’initiative Bettercoal, dont ENGIE est membre, nous offrira une aide précieuse pour améliorer notre performance en matière de développement durable, tout au long de la chaîne d’approvisionnement en charbon. Ainsi, grâce à Bettercoal, notre objectif est que les mines de charbon soient évaluées par une société d’audit externe. Les conclusions de ces rapports seront ensuite intégrées aux contrôles préalables menés par ENGIE.