menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
26
jui
2013

Gennevilliers et Montceau-les-Mines : Cofely Réseaux développe les énergies renouvelables dans le chauffage urbain

Les communes de Gennevilliers et de Montceau-les-Mines ont renouvelé leur confiance à Cofely Réseaux pour l’exploitation de leurs réseaux de chaleur urbains : elles ont toutes deux signé le renouvellement de leur contrat de délégation de service public (DSP) pour une durée de 25 ans. Par ailleurs, afin de promouvoir le développement durable urbain de ces collectivités, l’offre Cofely comprend la construction, dans chacune des villes, d’une chaufferie biomasse.

La construction d’une chaufferie biomasse d’une puissance de 17 MW à Gennevilliers permettra d’alimenter en chauffage et eau chaude sanitaire l’équivalent de 10 000 foyers. Grâce à cette chaufferie biomasse, le nouveau bouquet énergétique de la ville sera composé à 60% d’énergie renouvelable, et cela évitera le rejet de 12000 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère. 33 millions d’euros vont être investis à cet effet.

À Montceau-les-Mines, le bouquet énergétique sera composé à 55% d’énergies renouvelables et locales, grâce à la centrale biomasse. L’offre de Cofely prévoit également de recourir à la cogénération (19% du bouquet énergétique) et de moderniser le réseau, qui actuellement ne répond pas aux exigences d’efficacité énergétique et environnementale. L’investissement global s’élèvera à 23 millions d’euros.

Dans les deux cas, l’intégration du bois-énergie dans la production de chaleur aura pour conséquence une baisse de la facture pour les usagers, avec un taux de TVA réduit à 5,5%, et l’amélioration du réseau, combinant énergies renouvelables et particularités de l’urbanisme local.

Retour liste