menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
27
fév
2017

Les Émirats arabes unis vont investir 153 milliards d’euros dans la diversification énergétique

Les Émirats ont annoncé leur intention d’investir 153 milliards d’euros dans la diversification énergétique. Le pays espère ainsi produire plus de la moitié de son énergie à partir de sources d’énergie renouvelable d’ici 2050. Le point sur l’activité d’ENGIE dans la région.

Les Émirats redoublent d’effort pour s’approvisionner à partir de sources d’énergie renouvelable. La tâche est immense puisque ce pays du Golfe est le 8e dans le monde pour les rejets de gaz à effet de serre par habitant. ENGIE participe au mouvement mondial visant à bâtir un avenir plus durable et à faibles émissions de carbone dans les secteurs de la production d’électricité, de l’efficacité énergétique et de la mobilité solaire et verte.

L’engagement des Émirats pour les énergies renouvelables  

Le Premier Ministre émirati Cheikh Mohammed bib Rashid al-Maktoum espère que d’ici 2050, 44 pour cent des besoins énergétiques du pays seront couverts par des énergies renouvelables.

Le programme Vision 2021 des Émirats a fixé à 5 pour cent la croissance de son économie non pétrolière.

Passer de l’énergie fossile à l’énergie propre  

Les Émirats sont l’un des plus gros consommateurs mondiaux d’électricité. La demande d’énergie ne cesse de croître, et le taux de croissance en 2020 devrait atteindre 40 pour cent. L’engagement d’investir massivement pourrait donc avoir des conséquences considérables, non seulement sur l’utilisation de l’énergie dans la région, mais aussi sur la moyenne mondiale.

Ce choix aura d’autant plus d’impact que le pays a toujours puisé dans les énergies fossiles. Les Émirats occupent la huitième place sur la liste des émissions de gaz à effet de serre par habitant, et les déclarations officielles tablent sur une réduction de 12 pour cent de la dépendance aux énergies fossiles d’ici 2050.

Le pays – et l’ensemble du Golfe – sont plus tournés vers l’énergie solaire, secteur où les progrès sont réels. Pour les Émirats, le passage au solaire devrait réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre.

Dubaï a déjà mené de gros efforts pour passer à des sources d’énergie renouvelable. Ainsi en juin 2016, la ville a annoncé son intention d’achever la construction d’une gigantesque centrale solaire d’ici 2030.

ENGIE aux Émirats

ENGIE est historiquement présent aux Émirats. Premier fournisseur privé de services d’électricité et d’eau dans la région, ENGIE a des activités dans les six pays membres du Gulf Cooperation Council (GCC). Récemment, ENGIE a lancé la construction de la centrale de cogénération de Fadhili. Ce quatrième projet au Royaume est aussi celui qui affiche le meilleur rendement à ce jour dans le pays.

La Groupe possède 20 pour cent du capital dans six centrales de production d’électricité et de désalinisation des Émirats, avec une capacité de production de 8,8 GW (pour une production totale du pays de 18 GW) et de 2,5 million m3/jour d’eau désalinisée. ENGIE participe aussi à la distribution de gaz naturel liquéfié depuis août 2013, date d’arrivée du premier méthanier chargé de GNL à Dubaï.

Depuis 2008 les servies énergétiques d’ENGIE aux Émirats portent sur le développement des opérations de maintenance technique et de facility management dans le golfe Persique, par le biais de Cofely Besix Facility Management. CBFM est un leader régional de la gestion intégrée d’installations pour des clients de prestige, comme Masdar City & Institute, Abu Dhabi Ports Company, Emirates SkyCargo, Aldar Properties, Emaar Properties (y compris les centres commerciaux et fontaines de Dubaï), Al Sufouh Tramway, etc.

ENGIE soutient l’énergie solaire et la mobilité verte

Membre actif de la Middle East Solar Industry Association, ENGIE est un ardent promoteur du dialogue entre secteur public et secteur privé dans le but de définir un cadre économique fort autour des projets solaires, qu’il s’agisse des appels d’offres portant sur le photovoltaïque ou le thermodynamique. En janvier 2017, pour le premier Rallye de véhicules électriques organisé aux Émirats, ENGIE a fourni les postes de recharge pour aider à la création d’une infrastructure pour les véhicules électriques aux Émirats.

Retour liste