menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
20
fév
2017

L’énergie solaire en pleine ascension

Equipements plus performants et à moindre coût, investissements massifs, réglementations encourageantes… Les raisons de favoriser l’essor de l’énergie solaire se multiplient. Conséquence : de plus en plus de pays, d’industriels et de producteurs d’électricité comme ENGIE parient sur cette piste d’avenir.

358 gigawatts : c’est la capacité de production des centrales solaires photovoltaïques dans le monde en 2017, contre 70 en 2011[1].

Quasi illimitée, facilement disponible, présente dans presque tous les pays du monde, non émettrice de CO2, exploitable à petite comme à grande échelle, le soleil est une source d’énergie au potentiel considérable pour lutter contre le réchauffement climatique, stimuler la croissance et généraliser l’accès à l’énergie. Si, à l’heure actuelle, aucune barrière technologique ne freine la transition énergétique vers le solaire, elle reste ralentie par des blocages d’ordre financiers et juridiques. Ces derniers sont toutefois en train d’évoluer aux quatre coins du globe : l’ère énergétique du solaire semble avoir sonné.

Prix compétitifs et évolutions réglementaires

En cinq ans, le prix de l’électricité produite à partir d’énergie solaire a été divisé par huit2 ! Quant au coût des panneaux solaires, il a baissé de moitié depuis 2010 et devrait encore baisser de 60 % dans les dix prochaines années selon l’Agence internationale des énergies renouvelables. L’automatisation de leur production, en Chine par exemple, réduit le taux de casse et les fabricants ne cessent d’innover en imaginant des cellules plus efficaces et en améliorant la durée de vie des équipements, qui peuvent aujourd’hui atteindre 35 ans contre 25 il y a cinq ans. La technologie du photovoltaïque est désormais abordable, simple, mature et maitrisée. Et si l’énergie solaire abordable est la clé de la décarbonisation, généraliser son utilisation partout dans le monde devient un enjeu pour tous les pays.

Une trajectoire ambitieuse lui a été assignée en France dans le cadre de la loi de transition énergétique avec une capacité de 18 à 20 gigawatts (GW) visée en 2023, contre 6,2 GW aujourd’hui. Plusieurs décrets en préparation devraient stimuler la production.

À l’international, des organismes militent pour standardiser les cadres règlementaires et les bonnes pratiques. C’est le cas de l’Initiative Terrawatt, première organisation privée à but non lucratif créée par ENGIE, qui réunit financiers, énergéticiens et équipementiers. Son objectif ? Mettre en place les conditions nécessaires pour que 1 000 GW de capacités solaires voient le jour dans le monde d’ici 2030.

Le solaire : une production en hausse partout dans le monde

Le boom de l’énergie solaire touche particulièrement les pays émergents qui conjuguent ensoleillement et croissance soutenue de la demande d’électricité. La Chine projette un doublement de ses capacités entre 2015 et 2020 pour atteindre 110 GW. L’Inde prévoit un plan ambitieux de 100 GW de solaire d’ici 2022. Le Chili, quant à lui, consacre déjà 4 % de son mix énergétique au solaire alors qu’il en était absent en 2012.

Conséquence de cette révolution : les grandes compagnies européennes d’électricité ont pris le virage du solaire, à l’instar d’ENGIE qui en a fait l’un des piliers de sa stratégie pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Le Groupe occupe déjà une position prépondérante dans les régions les plus ensoleillées du monde. En Inde, à travers sa filiale Solairedirect, ENGIE totalise 471 MW dont 290 MW actuellement en construction dans l’état du Rajasthan et de l’Uttar Pradesh. Il développe au Chili une centrale solaire qui générera 120 GW par an et a remporté de nouveaux projets solaires au Mexique. En Tanzanie, c’est un mini-réseau de panneaux photovoltaïques qu’ENGIE a mis en place dans le village de Ketumbeine pour offrir aux populations rurales un accès durable à l’énergie.

ENGIE est également présent en Europe. Depuis l’acquisition de Solairedirect en 2015, le Groupe est numéro 1 du secteur en France et compte multiplier par près de quatre sa capacité solaire installée d’ici cinq ans dans le pays. En Belgique, ENGIE propose aux particuliers et aux entreprises l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, via sa filiale Electrabel.

Enfin, le Groupe est à l’initiative de nombreux projets innovants à l’échelle mondiale comme la centrale thermique à concentration de Kathu en Afrique du Sud ou le Smart Grid solaire d’Alata en Corse permettant de stocker l’énergie du soleil.

1 AIE, rapport REN21 2016, Global market outlook for solar power 2016-2020.

2 ENGIE, Rapport d’activité 2015, p. 27.

Retour liste