menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
07
nov
2016

Les énergies renouvelables en hausse au Canada

Alors que le pays a ratifié l’accord de Paris sur le climat, deux jours après la décision du premier ministre Justin Trudeau d'instituer dès 2018 une taxe carbone, l’Office national de l’énergie constate une nette progression de la capacité d’énergie renouvelable depuis 2005. Avec un portefeuille d’énergies renouvelables de plus de 680 mégawatts (MW), ENGIE est l’un des acteurs énergétiques majeurs au Canada.

La production d’énergie renouvelable du Canada place le pays au quatrième rang mondial. La capacité éolienne en 2015 y est notamment vingt fois plus élevée qu’elle ne l’était en 2005.

Dans son rapport Panorama de l’électricité renouvelable au Canada, analyse des marchés de l’énergie 2016, l’Office national de l’énergie (ONE) observe un essor remarquable de la capacité de production à partir des énergies renouvelables, autres qu’hydroélectriques, au cours des dix dernières années. La capacité combinée des énergies éolienne, solaire et biomasse représente 11 % de la capacité de production totale au Canada en 2015, contre 2 % en 2005. L’hydroélectricité tire toujours son épingle du jeu avec 55 % de la capacité totale installée. Quatre provinces et un territoire – Colombie-Britannique, Manitoba, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon – produisent actuellement plus de 85% de leur énergie à partir de l’hydroélectricité.

« Sous l’impulsion de diverses politiques et divers programmes, la capacité de production d’électricité du Canada provenant des énergies éolienne et solaire a connu une augmentation spectaculaire depuis dix ans. Le Canada se classe actuellement au deuxième rang mondial* pour la production d’hydroélectricité, et au quatrième rang** pour sa production à partir de ressources renouvelables », commente Shelley Milutinovic, économiste en chef à l’ONE. Les émissions annuelles de gaz à effet de serre du secteur de l’énergie électrique ont par ailleurs reculé de 40% de 2010 à 2014, grâce, entre autres, à l’abandon progressif des centrales au charbon en Ontario et à certaines initiatives en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

ENGIE, acteur de la transition énergétique au Canada

Avec un effectif de près de 900 collaborateurs et un portefeuille d’énergies renouvelables de plus de 680 MW dans l’éolien et le solaire, ENGIE est l’un des opérateurs énergétiques les plus importants au Canada. Avec ses trois parcs Norway Wind Park (Prince Edward Island), Caribou Wind Park (New Brunswick) et Cape Scott (Colombie britannique), ENGIE est un acteur éolien de premier plan. Le solaire fait également partie des axes de développement du Groupe au Canada, notamment avec les centrales de Brockville Solar et de Beckwith Solar, situées dans l’Ontario. ENGIE pilote par ailleurs une centrale de cogénération de gaz naturel à West Windsor et gère deux sites de stockage souterrains de gaz naturel au Québec.

* Après la Chine.

** Après la Chine, les Etats-Unis et le Brésil.

Retour liste