menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
11
avr
2016

ENGIE au LNG 18, la 18e Conférence sur le Gaz Naturel Liquéfié à Perth, en Australie

Du 11 au 15 avril 2016, la 18e Conférence et Exposition internationale sur le Gaz Naturel Liquéfié (LNG 18) se tient à Perth, en Australie. Cet événement mondial unique, organisé tous les trois ans par l’Union Internationale du Gaz, regroupe les acteurs majeurs de l’ensemble de la chaîne de valeur du Gaz Naturel Liquéfié. ENGIE, qui innove depuis 50 ans sur ce secteur, fait partie des 250 exposants. Une occasion de faire le point sur cette filière plus que prometteuse.

L’ensemble de l’industrie mondiale du gaz se rendra au LNG 18 à Perth pour débattre des perspectives du GNL. Un secteur en pleine expansion puisque la demande est estimée à +4 % entre 2015 et 2030.

  • Les installations Distrigas à Everett, le 30 Juin 2010. © ENGIE/ABACAPRESS/FRIEDMAN RICK
  • Vue aérienne du terminal méthanier de Fos Cavaou. © ENGIE/BESTIMAGE/SACCOMANO LAURENT
  • Vue du LNG Bunkering vessel ENGIE à quai avec un navire client. © ENGIE/AGENCE MARC PRAQUIN
  • Le terminal méthanier de Mejillones. © ENGIE/CAPA PICTURES/ROJAS VICTOR
  • Le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne. © ENGIE/MIRO/MEYSSONNIER ANTOINE

Pendant quatre jours, les 5 000 participants attendus pour cette nouvelle édition LNG 18, la plus grande manifestation consacrée au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) dans le monde, pourront découvrir cette filière à travers des conférences plénières, des ateliers et des expositions. ENGIE participera à de nombreuses conférences et aura un stand dédié présentant l’offre globale du Groupe. Des visites techniques de sites seront également proposées, l’Australie étant particulièrement dynamique sur le sujet puisque le pays pourrait devenir, d’ici 2020, le premier exportateur de GNL dans le monde.

Le GNL : idéal pour voyager léger

L’atout principal du GNL ? Donner accès à des ressources gazières éloignées des marchés de consommateurs. En effet, le gaz naturel, une fois refroidi à -162 °C, devient liquide et perd 600 fois son volume initial ! Il peut alors être transporté par voie maritime sur de longues distances, dans des navires méthaniers. Réceptionné dans des terminaux méthaniers, le GNL est ensuite stocké, regazéifié puis injecté dans le réseau de gaz naturel.

ENGIE, un pionnier de l’industrie du GNL

Aujourd’hui, ENGIE est le premier importateur de GNL en Europe. Le Groupe est présent sur toute la chaîne de valeur du GNL, de la production à la commercialisation en passant par l’exploitation de terminaux de regazéification et le transport maritime avec une flotte de 14 méthaniers. Il possède un portefeuille d’approvisionnement long terme de 16,4 millions de tonnes par an, en provenance de 6 pays. Depuis plus de 50 ans, le Groupe ne cesse d’innover sur ce segment via ses 11 centres de R&D. Il a mis au point au fil des ans des technologies de pointe devenues des standards mondiaux en matière de rechargement, de transbordement ou de stockage.

ENGIE bénéficie de positions stratégiques grâce à ses 5 terminaux de GNL, situés aux Etats-Unis, en France et au Chili. Le Groupe détient également des participations dans des terminaux en Inde et y développe même un terminal de regazéification flottant. Enfin, en Chine, ENGIE a installé une unité de regazéification flottante de stockage.

Ça carbure pour le GNL

Le gaz naturel liquéfié, une fois regazéifié, est injecté dans le réseau de gaz naturel. Mais il peut également avoir d’autres usages ! Livré par camions, il permet d’approvisionner des marchés de petite taille ou isolés qui n’ont pas accès aux gazoducs ou pour qui l’approvisionnement par canalisation n’est pas suffisant. C’est ce que l’on appelle le GNL porté.

Le GNL peut également être utilisé comme carburant. Moins onéreux et plus respectueux de l’environnement que le gazole – il émet 20 % de dioxyde de carbone de moins –, le GNL séduit de plus en plus de professionnels. Sans compter ses autres atouts loin d’être négligeables : il est inodore et les moteurs le consommant sont à la fois moins bruyants et plus puissants. Pour ces raisons, le GNL pourrait être de plus en plus employé pour alimenter les flottes de camions, de bateaux et de trains.

Ayant l’ambition de devenir un acteur majeur de cette filière prometteuse, ENGIE se positionne à la fois sur le GNL porté et sur le GNL carburant. Le Groupe a ainsi ouvert en 2015 la première station de GNL pour camions au nord des Pays-Bas.

ENGIE, un acteur mondial du GNL

Retour liste