menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
17
mai
2013

Jirau : projet renouvelable MDP le plus important à être enregistré auprès des Nations Unies

Le 17 mai 2013, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a enregistré, la centrale hydroélectrique de Jirau au titre du Mécanisme de Développement Propre (MDP).

L’énergie renouvelable produite à la centrale de Jirau permettra une réduction d’environ six millions de tonnes d’émissions de CO2 par an car elle réduira la nécessité de faire appel aux centrales électriques alimentées en énergie fossile ou d’en construire de nouvelles.

La centrale hydroélectrique de Jirau est la plus grande centrale à énergie renouvelable jamais enregistrée ; elle démontre ainsi que le Mécanisme de Développement Propre, lorsqu’il est appliqué parallèlement à des politiques nationales de réduction des gaz à effet de serre, est à même de promouvoir de grands projets d’infrastructure.

Gérard Mestrallet, Président Directeur général de GDF SUEZ, a déclaré : «Le projet MDP de Jirau figure comme un élément clé de l’effort fourni par le Brésil pour promouvoir une croissance économique durable, fondée sur les énergies renouvelables. Cette reconnaissance par les Nations Unies, illustre l’engagement de GDF SUEZ à développer les énergies renouvelables au Brésil et dans le monde».

Le projet de Jirau est un maillon essentiel de la politique nationale brésilienne sur le changement climatique, qui préconise une expansion fondée sur la production hydroélectrique et les autres technologies renouvelables comme l’éolien ou la biomasse. Cette politique invite à trouver un équilibre entre réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), sécurité d’approvisionnement, protection de l’environnement et développement social.

GDF SUEZ est un pionnier des projets MDP depuis sa participation, en qualité de membre fondateur, à la création du Fonds Prototype Carbone en 2001. Le Groupe fait un usage actif du programme pour promouvoir les investissements propres dans le secteur de l’énergie. A ce jour, le portefeuille du Groupe compte 15 projets enregistrés au titre du MDP en Asie, Afrique et Amérique latine, qui utilisent le vent, la géothermie de l’eau et la biomasse comme autant de sources durables d’énergie renouvelable. L’enregistrement du projet au titre du MDP est effectif depuis le 26 décembre 2012, ce qui permet au projet de vendre ses crédits au Système Communautaire d’Échange de Quotas d’Émission.

A propos du projet Jirau

Le projet, dont la construction est en cours sur le fleuve Madeira dans l’État de Rondônia au Brésil, est actuellement détenu conjointement par GDF SUEZ (60%)(1), Eletrosul (20%) et Chesf (20%). Conçue comme une installation «au fil de l’eau» dotée d’un réservoir de modeste taille, la centrale de Jirau disposera d’une capacité installée de 3 750 MW. Son potentiel lui permettra de répondre à la demande en électricité de 10 millions de foyers brésiliens. La mise en service du barrage est attendue à partir de mi 2013.

A propos des MDP

Les MDP ont été mis en place à l’occasion du protocole de Kyoto et constituent un élément de flexibilité qui complètent les échanges de crédits entre pays de l’annexe 1 du protocole(2). Les crédits de carbone issus des MDP sont attribués lorsque les entreprises des pays de l’annexe 1 réalisent des investissements permettant des réductions d’émission de CO2 dans les pays en développement leur permettant ainsi une croissance propre et durable. Les MDP sont une première étape vers un marché mondial du carbone dans la mesure ou les crédits de carbone peuvent être utilisés pour satisfaire une partie des obligations.

A propos de GDF SUEZ en Amérique latine

GDF SUEZ Energy Latin America offre des solutions innovantes dans le domaine du gaz et de l’électricité en Argentine, au Brésil, au Chili, au Costa Rica, au Panama et au Pérou. Le Groupe accompagne ainsi la croissance économique de ce continent émergent, dans le respect de son environnement et par la fourniture de services indispensables aux populations locales. Le Groupe compte 3 300 collaborateurs dans la région et 12,2 GW de capacités installées (4,7 GW supplémentaires en cours de construction). Les deux tiers de l’électricité produite en Amérique latine par GDF SUEZ proviennent de sources renouvelables. Le Groupe assure par ailleurs le transport, la distribution et la commercialisation de gaz, outre la regazéification de GNL. Il détient une part dans plus de 45 Mm3/jour d’opérations dans le gaz naturel par le biais d’entreprises de production électrique, d’opérateurs marketing et d’exploitants d’infrastructures. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les sites www.gdfsuezla.com.

 

 

(1) Le 13 mai, GDF SUEZ et Mitsui ont annoncé la conclusion d’un partenariat en vertu duquel Mitsui prendra une part de 20% au capital du projet, élargissant ainsi le partenariat de longue date entre les deux groupes. La clôture de l’opération est prévue courant du second semestre 2013, sous réserve de certaines conditions, notamment l’obtention des approbations requises de la part des autorités brésiliennes (ANEEL, agence brésilienne de régulation de l’énergie et de l’électricité et CADE, l’autorité brésilienne en charge de la lutte anti-trust) et des bailleurs de fonds (BNDES et diverses banques commerciales locales).

(2) Voir définition CCNUCC

 

 

Retour liste