menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
18
jui
2017

Mobilité : deux millions de véhicules électriques recensés en 2016

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a recensé, dans un rapport publié début juin 2017, deux millions de véhicules électriques en circulation en 2016, soit une hausse de 60 % par rapport à 2015 ! Engagé sur le secteur de la mobilité verte, ENGIE est très présent sur ce marché en plein essor. Tour d’horizon.

Carburants alternatifs, conseil en planification urbaine, solutions pour améliorer la fluidité du trafic… ENGIE propose une offre complète de mobilité verte.

Découvrez-la !

Responsable de 23 % des émissions de CO2 dans le monde, le transport repose encore à 95 % sur des carburants issus du pétrole*. ENGIE est partie prenante de la transformation vers une mobilité moins émettrice de CO2, moins polluante et plus fluide. À ce titre, les conclusions du rapport de l’AIE sont porteuses d’opportunités. Même si les deux millions de véhicules électriques recensés ne représentent encore que 0,2 % du total des véhicules légers en circulation, la progression d’une année à l’autre indique une évolution rapide du marché. Et, selon les estimations des constructeurs automobiles, entre 9 et 20 millions de nouveaux véhicules pourraient être déployés d’ici 2020, entre 40 et 70 millions d’ici 2025.

 

Développer la mobilité électrique

 

Convaincu que les véhicules électriques vont révolutionner la mobilité, particulièrement dans les centres urbains, ENGIE vient d’acheter EV-Box, une entreprise néerlandaise ayant déployé plus de 40 000 bornes de recharge pour véhicules électriques dans plus d’une vingtaine de pays. De son côté, ENGIE a déjà installé plus de 5 000 points de charge en Europe, et s’est vu commander plus de 4 000 nouveaux points de charge.  

Par ailleurs, en 2016, c’est une filiale d’ENGIE, ENGIE Cofely Luxembourg, qui a été sélectionnée dans le cadre d’un consortium avec la start-up Powerdale pour fournir et entretenir 800 bornes publiques de recharge sur le territoire luxembourgeois.

Le Groupe confirme ainsi son positionnement de leader du marché européen sur ces infrastructures. Il développe également des offres packagées pour les particuliers. En France, Elec'Car permet aux propriétaires de voitures électriques de bénéficier, pendant trois ans, de 50 % de réduction sur l'électricité la nuit, au moment où ils rechargent leur véhicule. Et, depuis mars 2017, avec le rachat d’EV-Box, ENGIE propose Elec'Charge, une offre de borne de recharge pour recharger son véhicule à la maison jusqu'à trois fois plus vite qu'avec une prise standard.

ENGIE : une approche globale de la mobilité verte

Au-delà des véhicules électriques, ENGIE propose un ensemble complet de solutions de mobilité verte, en associant ses expertises dans les carburants alternatifs (électricité mais également gaz naturel et hydrogène), les infrastructures et les systèmes de transport intelligents.

À Paris, ENGIE collabore par exemple avec la RATP pour le développement de bus exclusivement alimentés en biométhane et en bioGNV. À Dijon, le Groupe fait circuler 33 tramways alimentés en énergie renouvelable.

GNVERT, filiale d’ENGIE, déploie des solutions de mobilité durable pour les entreprises et les collectivités territoriales qui souhaitent réduire l’empreinte environnementale de leurs transports. À travers un réseau de 140 stations Gaz Naturel Véhicules (GNV) en France, la filiale commercialise des carburants alternatifs : Gaz Naturel Comprimé (GNC), BioGNC (version décarbonée du GNC), Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et hydrogène. Le Groupe a installé sa première station publique Gaz Naturel Liquéfié et Gaz Naturel Comprimé à Rungis : accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, elle permet aux acteurs de la distribution et du transport, essentiellement des poids lourds, de faire évoluer leur modèle logistique.

À Rio, au Brésil, ENGIE a équipé la ville et son agglomération du système Maestro, un ensemble de caméras, radars, liaisons radio, systèmes de contrôle de feux de signalisation et d’éclairages, qui permet de mieux piloter le trafic routier. À Édimbourg, en Écosse, ENGIE transmet en temps réel des informations aux voyageurs sur l’état du trafic, la durée du trajet ou encore le délai d’attente de leur prochain bus via ses applications mobiles « Take Me Home » et « Mybustracker ».

Autant de solutions qui concourent à l’émergence d’une nouvelle mobilité, plus fluide, plus propre et plus économique, dans les villes et les territoires, partout dans le monde. 

*Source : communiqué de presse « ENGIE acquiert EV-Box », mars 2017.
Retour liste