Egalité professionnelle

Des objectifs ambitieux pour la mixité hommes-femmes

Les activités de la société Lyonnaise des Eaux de Casablanca (LYDEC), juin 2010

A l’horizon 2015 :

  • 1 cadre dirigeant nommé sur 3 sera une femme,
  • 35% des hauts potentiels détectés seront des femmes,
  • 25% des cadres seront des femmes,
  • 30% des nouveaux embauchés seront des femmes.

Définis à partir d’un benchmark des meilleures pratiques en la matière, ces objectifs ont fait l’objet d’une réflexion importante et transverse au sein du Groupe au cours de l’année 2010. Validés par le Comité Exécutif, ils sont adossés à des indicateurs de suivi. Le suivi de leurs évolutions sera assuré par un comité de pilotage, présidé par un membre du Comité Exécutif et composé de représentants des entités et des fonctions opérationnelles. Cette structure aura également pour mission de mettre en place les actions nécessaires à l’atteinte des objectifs fixés.

Des moyens à la hauteur des ambitions du Groupe en matière de mixité

Le Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles (CRIGEN) d'ENGIE

L’ensemble des entités du Groupe et plusieurs directions directement concernées sont étroitement associées à cette démarche, qui vient compléter les actions déjà mises en œuvre par le Groupe, depuis 2008, en faveur de l’évolution professionnelle des femmes. ENGIE s’est ainsi doté d’un réseau féminin (Women in Net-working), qui compte aujourd’hui plus de 500 membres dans quatre pays et d’un programme de mentoring, lancé en 2010 en France et appelé à se développer à l’international.

Le Groupe a également adopté une politique innovante et ambitieuse en matière de parentalité, avec une augmentation des places disponibles dans ses crèches d’entreprises et la création d’un site internet dédié à la parentalité. Enfin, des partenariats ont été conclus avec plusieurs organismes très engagés dans la promotion de la mixité professionnelle, parmi lesquels le Prix HEC Trajectoires au Féminin.

Association «Elles bougent» : pour une évolution des choix de carrière féminins

L’entité Énergie Services d’ENGIE a signé en février 2010 un partenariat avec l’association «Elles bougent». Créée il y a quatre ans, cette association française a pour objectif d’inciter les étudiantes ou lycéennes à s’orienter vers des études ou des secteurs techniques encore peu féminisés. Elle compte parmi ses partenaires industriels Alstom, SNCF, Bosch, Dassault, Thalès, Renault ou Safran et un grand nombre de grandes écoles partenaires dans cette démarche. L’association organise régulièrement des événements afin de permettre aux jeunes filles d’échanger avec des femmes ingénieurs ou techniciennes faisant carrière dans les grands groupes industriels partenaires et découvrir leur métier.

 

 

À voir sur le même thème