Interview de Karine pour Human Energies N°8

 

«Un processus de veille stratégique efficace peut permettre à une société commerciale d’identifier avant d’autres des opportunités de développement, de prendre un temps d’avance sur ses concurrents et ainsi, de mieux se positionner par rapport à ses clients ou prospects.»

 

À la rencontre de Karine, responsable des études stratégiques chez ENGIE Ineo

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Je suis tombée dans la finance d’entreprise quand j’étais petite ! Par le partage d’expérience de mon entourage familial, j’ai découvert le monde de l’entreprise et surtout l’intérêt stratégique du poste de Directeur Financier. Au lycée, je me suis naturellement orientée vers une classe préparatoire aux concours des Grandes Ecoles de Commerce et j’ai réussi à intégrer l’EM Lyon Business School. Au cours de mes quatre années à l’EM Lyon, j’ai choisi d’axer mon parcours académique et mes expériences en entreprise sur la finance d’entreprise. Fraîchement diplômée, j’ai été recrutée par le cabinet d’audit Mazars en tant qu’auditeur financier.

 

Comment êtes vous arrivée chez ENGIE ?

Quelques années plus tard, j’ai quitté mon poste de manager chez Mazars pour «passer de l’autre côté de la barrière» en intégrant directement la direction financière d’ENGIE Ineo au sein de la Branche Energie Services du Groupe ENGIE. J’ai supervisé le service Reporting Financier pour ENGIE Ineo mais aussi pour deux autres business units : ENGIE Axima et Endel ENGIE. Cette expérience m’a permis de découvrir une autre vision, plus opérationnelle et concrète, de la finance d’entreprise.

 

Quel est votre poste et quel rôle tenez-vous aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je suis Responsable des Etudes Stratégiques au sein de la Direction de la Stratégie: c’est une opportunité très enrichissante et qui vient apporter une carte plus opérationnelle à mes précédentes expériences. Je mets mes compétences en finance au service de la Direction de la Stratégie et j’acquiers un savoir-faire en développement commercial et marketing stratégique. Je viens en support aux opérationnels pour les aider à identifier les opportunités sur leurs métiers et je les conseille dans la construction de nouvelles offres de services. Je supervise, entre autres, la réalisation d’études de marché sur nos différents métiers et marchés. Je participe chaque année à la réalisation du business plan stratégique à 5 ans de ENGIE Ineo, ENGIE Axima et Endel ENGIE.

 

A ce jour, quel est le projet le plus intéressant et stimulant sur lequel vous avez travaillé ?

Depuis que j’ai intégré ENGIE, j’ai eu la chance de pouvoir travailler sur plusieurs types de projets intéressants et complètement différents. Si je ne devais retenir qu’un seul projet ce serait celui que j’ai initié en 2014 dans mon poste actuel et que je continue aujourd’hui à déployer : la mise en place d’un processus de veille stratégique au sein d’ENGIE Ineo. Ce sujet est crucial pour une entreprise : un processus de veille stratégique efficace peut permettre à une société commerciale d’identifier avant d’autres des opportunités de développement, de prendre un temps d’avance sur ses concurrents et ainsi, de mieux se positionner par rapport à ses clients ou prospects.

 

Quel sont vos projets, qu’aimeriez-vous faire plus tard ?

Dans la mesure du possible, j’aimerais pouvoir continuer à superviser cette thématique dans mes prochains postes, à mettre à profit mes compétences en finance et en stratégie tout en gardant ce lien permanent avec le terrain qui est le « plus » de mon poste actuel. Ce projet de veille stratégique va marquer durablement ma façon de travailler : quelle que soit ma sphère d’activité ou mes futures responsabilités, je m’attacherai à rester à l’écoute en permanence de mon environnement par la lecture, par le développement de mon réseau professionnel et personnel, par la participation à des groupes de discussions et de partage de bonnes pratiques…bref, je continuerai à gérer mon propre processus de veille !