Interview d’Antoine pour  le magazine des Grandes Ecoles et Universités N° 73

 

Antoine, Responsable Technologies hydroliennes pour GDFSUEZ Future - Portraits de collaborateurs

 Pourquoi avoir choisi l’hydrolien ? 

D’abord parce que je suis passionné par la mer ! Ensuite parce que c’est un secteur où l’on travaille dans des environnements extrêmes, dans lesquels aucune industrie ne s’est aventurée à ce jour. C’est une industrie jeune, où tout reste à faire.

 

Quelles sont vos missions ?

J’ai rejoint ENGIE peu de 
temps après que le Groupe s’est lancé dans l’hydrolien. J’ai d’abord été en charge du benchmark technologique pour identifier les meilleurs partenaires turbiniers. J’ai ensuite participé à la définition de l’architecture de nos projets hydroliens avec l’expertise de nos bureaux d’études partenaires. J’ai également pour mission de coordonner les interfaces avec nos fournisseurs et d’identifier les technologies innovantes restant à concevoir. Aujourd’hui, l’objectif de mon équipe est de finaliser les aspects techniques de l’avant-projet pour lever tout risque financier, technique ou environnemental avant de prendre la décision finale d’investissement. J’ai hâte de voir se concrétiser ces géants des mers !

 

Pourquoi débuter chez ENGIE ?

Pour sa force de frappe unique et son portefeuille d’énergies diversifié. Pour la capacité qu’il donne à ses collaborateurs de travailler en interaction avec tous les métiers support et les experts du Groupe. Pour ses perspectives d’évolution et les multiples passerelles qu’il offre à ses talents. Pour travailler avec un Groupe qui ose les premières mondiales.