Interview de Lintang pour Human Energies N°7

 

Lintang, ingénieure spécialiste du développement de projets d’électrificationQuel a été votre parcours avant de rejoindre ENGIE ?

Avant d’être chez ENGIE, je travaillais sur de petits projets dans les domaines des eaux usées et de l’énergie. J’ai eu plusieurs missions : gestion de projet, contrôle de l’exploitation et de la maintenance pour les projets en cours, développement commercial et chargée d’exploitation au niveau national. Comme le montrent mon diplôme d’ingénieur en mécanique de l’Université de Technologie du Queensland, mon travail dans une usine industrielle de plastique et l’obtention d’un master en gestion de l’ingénierie de l’Université de Melbourne, en Australie, le fait de vivre des expériences dans différentes fonctions me motive.

 

Quel est votre rôle aujourd’hui ?

Je travaille au bureau d’ENGIE Energy Indonesia au sein d’une équipe comme développeur commercial. Je m’occupe principalement de la phase de développement des projets des producteurs d’électricité indépendants dans le pays. Je participe à la gestion du processus permettant de répondre aux exigences du projet devant être disponibles à la date de soumission, y compris ce qui doit être effectué par des tiers, tout en travaillant dans le même temps avec nos partenaires et notre équipe interne. Je mets en pratique mes expériences de gestion de projets. Je n’ai pas connu de projet facile, mais c’est ce qui rend la chose intéressante et stimulante.

 

Comment avez-vous été recrutée par ENGIE ?

Grâce à un ancien collègue et à mon réseau, j’ai appris qu’il y avait un poste qui pourrait me convenir. En Indonésie, nous avons un dicton qui dit «Si vous ne savez pas, alors cela vous est égal» ; et, bien sûr, pour trouver des réponses j’ai dû passer par le processus de recrutement. J’ai donc fait le premier pas et envoyé mon CV. Puis on m’a choisie pour le poste et j’ai accepté cette mission.

 

Travaillez-vous en équipe ?

Oui et j’adore : plus d’interactions, peut-être même plus de frictions mais au final plus d’idées. Il est important que l’équipe reste concentrée et la communication demeure primordiale dans l’environnement multiculturel de notre bureau. Je suis à l’aise dans mon travail avec les équipes techniques, financières, juridiques et administratives. Nous travaillons tous ensemble et nous nous soutenons mutuellement, autrement dit il y a synergie. En fin de compte le plus extraordinaire c’est que j’apprends de nouvelles choses chaque jour.

 

Qu’aimeriez-vous faire à l’avenir ?

Dans un avenir proche, je veux élargir mes connaissances dans le domaine de l’électricité et des solutions en matière de sources d’énergie. À plus long terme, je veux travailler à apporter des solutions en termes d’énergie et encourager l’utilisation des énergies renouvelables et nouvelles. Il est pour moi fondamental que les gens soient approvisionnés convenablement en électricité pour leur permettre de mieux vivre et d’être plus autonomes. Cela est particulièrement vrai pour l’Indonésie et ses 200 millions d’habitants où il existe de fortes variations en termes de disponibilité de l’électricité dans les différentes îles.