Catherine, technicienne d'équipement chez Cofely Ineo

Après avoir été commerçante en maison de presse durant 27 ans, Catherine a décidé de se réorienter pour se diriger dans un univers qui lui plaisait depuis très longtemps : le monde de l’électricité. En fin de 3e, Catherine disait déjà vouloir devenir plombier ou électricien. Ses frères n’étant plus à la maison, elle a très vite découvert le bricolage, avec des travaux d’électricité, d’eau ou de chauffage.

Si à l’époque, les femmes n’étaient pas du tout admises dans les «travaux d’hommes», Catherine a finalement réussi à intégrer cet univers masculin. Une fierté qu’elle partage avec son mari et ses enfants. «Avant d’arriver, je dépose ma féminité au vestiaire avec mon sac à main. Les collègues sont bienveillants, de bon conseil. Ils m’ont tout de suite adoptée. C’est une deuxième famille.», témoigne Catherine.

Ce qui lui plait le plus dans son travail : la diversité, la solidarité, la coordination, l’ambiance du chantier. Le conseil de Catherine : «il faut se lancer maintenant pour ne pas regretter plus tard, bien qu’il ne soit jamais trop tard : la preuve !»