Energies renouvelables
Energies renouvelables
  • Biocarburant-Biocombustible

Carburant ou combustible obtenu à partir de matières végétales ou animales.

  • Biogaz

Le biogaz est un gaz composé de méthane et de dioxyde de carbone. Il est produit par la méthanisation, c’est-à-dire par la fermentation de la biomasse – ensemble des matières organiques d’origine végétale ou animale dont la combustion est source d’énergie – dans un milieu privé d’oxygène. Une fois traité, il peut être utilisé comme combustible ou carburant.

  • Biomasse

Masse de matière organique d’origine biologique, végétale ou animale. Une partie de ce gisement peut être éventuellement exploitable à des fins énergétiques (électricité et chaleur) ou agronomiques par combustion.

 

Le saviez-vous ?

  • La biomasse est la seconde source d’énergie renouvelable dans le monde.
  • Avec plus de 50 sites en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil, ENGIE utilise plus de 2 millions de tonnes de matières organiques chaque année pour produire de l’énergie !

 

  • Biométhane

Egalement appelé «gaz vert», le biométhane est un gaz non toxique produit à partir de déchets organiques. La décomposition de ces déchets dans une enceinte privée d’oxygène produit du biogaz qui, une fois épuré, devient du biométhane. Celui-ci peut être utilisé comme carburant, mais aussi comme gaz de ville ou comme source d’électricité verte.

  • Carburant gaz naturel véhicules (GNV)

Composé à 100% de gaz naturel, le GNV émet moins de CO2, d’oxydes d’azote et de particules nocives qu’une voiture à essence. Le GNV est également économique à l’usage.

  • Electricité verte

L’électricité verte est l’électricité certifiée produite à partir d’énergies renouvelables.

  • Energies renouvelables

Énergies produites à partir d’éléments naturels (soleil, vent, eau, terre) qui n’engendrent pas ou peu de déchets et d’émissions polluantes et qui ne s’épuisent jamais ou peuvent se renouveler rapidement à l’échelle humaine. Elles comprennent l’hydroélectricité, la biomasse, l’éolien terrestre et maritime, le solaire ou la géothermie marine.

 

Le saviez-vous ?

  • ENGIE s’engage à doubler ses capacités installées d’énergies renouvelables d’ici 2025, soit une production de 16 000 MW.
  • Les énergies renouvelables devraient représenter un quart de la production mondiale d’électricité en 2020 et un tiers à l’horizon 2040. 

Source : Agence Internationale de l’Energie

  • EnR

Abréviation pour «énergies renouvelables».

  • Eolien offshore

Une éolienne offshore a le même fonctionnement qu’une éolienne implantée sur terre, sauf qu’elle est installée en mer. Elle utilise la puissance des vents marins pour produire une plus grande quantité d’énergie sans émission de CO2. Des revêtements spéciaux permettent de la protéger des vents marins et de la corrosion.

 

Le saviez-vous ?

En moyenne, une éolienne off-shore produit près du double d’énergie qu’une éolienne sur terre.

  • Eolien terrestre

L’éolien terrestre utilise la force du vent : une éolienne est un dispositif qui convertit l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, transformée ensuite en électricité.

 

Le saviez-vous ?

  • Le développement de l’éolien terrestre fait partie des priorités d’ENGIE, aujourd’hui premier producteur éolien en France et en Belgique et l’un des leaders internationaux avec 3 668 MW installés dans le monde.
  • 21,6% est la part de l’éolien dans les énergies renouvelables d’ENGIE qui exploite plus de 200 sites répartis dans le monde.
  • En France, le Groupe a franchi la barre des 1 200 MW d’énergie éolienne en fonctionnement en 2012 et a pour objectif d’atteindre 2 000 MW d’ici 2017.

 

  • Géothermie marine

La géothermie marine exploite la différence de température entre l’eau chaude de surface et l’eau froide des fonds marins, pompées grâce à des canalisations longues de 1 km. Des échangeurs et des pompes à chaleurs permettent de produire, selon les besoins, du froid ou du chaud. L’eau est ensuite acheminée vers les bâtiments à chauffer ou à climatiser.

 

Le saviez-vous ?

200 MW, c’est l’objectif 2020 d’ENGIE dans les énergies marines renouvelables.

  • GNV

Abréviation pour «gaz naturel véhicule».

  • Hydroélectricité

L’hydroélectricité est une énergie renouvelable produite par la conversion de la force motrice des cours d’eau, ou énergie hydraulique, en électricité.

 

Le saviez-vous ?

L’énergie hydraulique représente près de 90% de la production d’électricité d’origine renouvelable dans le monde et constitue 14% des capacités installées d’ENGIE.

  • Intermittence des énergies renouvelables

L’intermittence d’une énergie renouvelable désigne son incapacité à assurer une production constante d’électricité. C’est l’exemple de l’éolien ou du solaire, dont les productions cessent respectivement en l’absence de vent et la nuit. Cette intermittence constitue un défi majeur pour les distributeurs d’électricité qui ont besoin à tout moment de quantités prévisibles d’électricité disponible.

  • «Power-to-Gas»

Les éoliennes fonctionnent quand il y a du vent, les panneaux solaires quand il fait jour. Ces intermittences ne permettent pas de répondre en continu aux besoins en énergie. Notre procédé de «Power-to-Ga» permet de stocker la production des énergies renouvelables sous forme d’hydrogène ou de méthane de synthèse : c’est une solution d’avenir pour gérer de manière plus optimale les ressources.

  • Solaire

L’énergie solaire est produite par le rayonnement du soleil sur la Terre. Elle peut être exploitée selon deux techniques :

  • Soit des capteurs solaires (exemple : panneaux solaires) qui transforment les rayonnements en chaleur. Cette chaleur, appelée «solaire thermique», est ensuite distribuée par un système de circulation d’eau ou d’air.
  • Soit des cellules photovoltaïques, réunies dans un panneau solaire, qui transforment l’énergie en courant électrique. Celui-ci est alors utilisé localement par le bâtiment qui l’a produit ou transmis sur le réseau électrique. On l’appelle, le «solaire photovoltaïque».

 

Le saviez-vous ?

  • Toutes les 50 minutes, le soleil fournit autant d’énergie qu’en consomment les habitants de la planète chaque année.
  • ENGIE est le numéro 1 de l’énergie solaire en France.

 

  • Solaire thermodynamique concentré

L’énergie solaire concentrée est un ensemble de technologies propres et durables destinées à la production énergétique à grande échelle. À l’aide de grands systèmes de miroirs, l’irradiation solaire est concentrée et utilisée pour transformer l’eau en vapeur à haute température. Cette vapeur peut être envoyée vers une turbine pour produire de l’électricité ou être directement utilisée dans plusieurs applications, comme le dessalement, la récupération assistée des hydrocarbures ou d’autres processus industriels. Grâce au stockage thermique, les systèmes CSP peuvent fournir de la vapeur en permanence après le coucher du soleil.

 

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, l’énergie solaire est à l’origine de moins de 1% de l’électricité mondiale, mais sa part devrait bondir à 10 ou 15% en 2050 avec l’arrivée du solaire thermodynamique à concentration (CSP), selon l’Agence Internationale de l’Energie (AIE).