Le Groupe est engagé depuis 2009 avec les PME

  • 2009 : adhésion au Pacte PME international avec mise en place d’une politique de portage à l’international
  • 2010 : signature de la Charte Relations Fournisseur Responsables
  • 2012 : signature de la Charte «PME innovantes»
  • 2013 : signature d’un accord avec la CGPME

Les 10 engagements de la Charte Relations Fournisseur Responsables

Signée en décembre 2010, sous l’égide de Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, cette charte a été élaborée conjointement par la Médiation du Crédit et la Compagnie des Dirigeants et Acheteurs de France (CDAF) afin d’engager les grands donneurs d’ordres signataires dans une démarche de progrès vis-à-vis de leurs Fournisseurs et notamment les petites et moyennes entreprises (TPE-PME), favorisant des relations responsables et durables avec eux.

Les donneurs d’ordre signataires manifestent leur volonté d’appliquer les bonnes pratiques décrites dans la Charte et d’exercer leur responsabilité dans un cadre de confiance réciproque avec les Fournisseurs, dans la connaissance et le respect des droits et devoirs respectifs.

  1. Assurer une équité financière vis-à-vis des Fournisseurs
  2. Favoriser la collaboration entre grands donneurs d’ordres et Fournisseurs stratégiques
  3. Réduire les risques de dépendances réciproques entre donneurs d’ordre et Fournisseurs
  4. Impliquer les grands donneurs d’ordre dans leur Filière
  5. Apprécier le coût total de l’achat
  6. Intégrer la problématique environnementale
  7. Veiller à la responsabilité territoriale de son entreprise
  8. Les Achats : une fonction et un processus
  9. Une fonction Achats chargée de piloter globalement la relation Fournisseurs
  10. Fixer une politique cohérente de rémunération des acheteurs

Un médiateur «achats responsables» a été nommé. ENGIE a choisi de donner cette mission au Médiateur du Groupe. Les PME/TPE qui le souhaitent peuvent ainsi saisir la Médiation.

 

Les 7 engagements de la Charte PME Innovantes signée en décembre 2012

Le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, présenté le 6 novembre 2012 par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, prévoit la signature d’une charte par les entreprises dont l’Etat est actionnaire afin de promouvoir l’achat innovant et exemplaire en faveur des PME.

ENGIE, ainsi que les principales entreprises à participations publiques, s’engagent ainsi à stimuler l’innovation pour eux et pour l’ensemble de leurs Fournisseurs. Ils s’engagent à aider les PME à concrétiser leurs projets d’innovation et à contribuer de manière décisive à leur développement futur. En contrepartie, les signataires de cette charte bénéficieront d’un accès à une technologie innovante et sécurisent également leurs approvisionnements en renforçant des partenaires économiques.

La charte met l’accent sur les objectifs suivants :

  1. Assurer un accès simple pour les PME aux axes d’innovation des grandes entreprises
  2. Accompagner les PME pour faire aboutir leurs projets d’innovation
  3. Encourager les PME à utiliser leurs résultats pour se développer sur d’autres marchés
  4. Adapter les processus achat au service de l’innovation
  5. Investir dans les PME innovantes
  6. Contribuer au développement des PME innovantes
  7. Mettre en place un pilotage spécifique au sein des entreprises

ENGIE intègrera l’ensemble de ces engagements dans ces activités et processus au cours de l’année 2013.

 

 

Soutien au développement des petites et moyennes entreprises françaises 

Le 17 janvier 2013 Gérard Mestrallet, Président-Directeur Général d’ENGIE, et Jean-François Roubaud, Président de CGPME, ont signé un protocole d’accord portant sur le renforcement de leur coopération en faveur du développement des PME françaises.

Le soutien au développement des petites et moyennes entreprises françaises constitue un volet majeur de la volonté d’ENGIE d’inscrire la croissance responsable au cœur de ses métiers. ENGIE souligne par ce nouveau partenariat sa solidarité à l’égard des PME françaises.

Cette convention avec CGPME porte sur 2 axes principaux :

  • Le développement des PME sur le marché français : ENGIE mettra à disposition son expertise tant au niveau national qu’à travers ses différentes filiales régionales pour aider les PME à se développer dans leurs régions d’origine
  • Le portage des PME françaises à l’international : ENGIE s’appuiera sur sa forte implantation internationale et sur son réseau de délégués pays pour faciliter l’implantation de PME françaises dans les pays où le Groupe est présent

«ENGIE est attaché à aider les PME françaises tant dans leur développement international que dans leur développement local, source de croissance et d’emplois. En tant que grand groupe international, nous avons un rôle majeur à jouer en termes de responsabilité sociétale et de développement économique des territoires», a déclaré Gérard Mestrallet à cette occasion.

 

Contactez- 
NOUS

Conditions générales
d’achat