Les instances sociales du Groupe

Les instances sociales du GroupeLes instances sont des lieux de concertation privilégiés entre la Direction et les représentants du personnel, notamment dans les domaines de la stratégie industrielle, économique, financière et sociale d’ENGIE.

Le Comité d’Entreprise Européen (CEE)

Le Comité d’Entreprise Européen d’ENGIE a été institué par l’accord du 6 mai 2009, signé par tous les partenaires sociaux européens. Ses objectifs :

  • développer et renforcer le dialogue social européen,
  • garantir une représentation équilibrée entre les pays et les grands métiers du Groupe,
  • développer un dialogue social au niveau de ces grands métiers.

Le CEE compte 64 membres représentant les 189 000 salariés des entités européennes du Groupe.

Le Comité de Groupe France

Un accord signé le 2 juin 2009 a donné naissance au Comité de Groupe France. Cette instance représente plus de 109 000 salariés en France.

De nombreux accords collectifs

Un accord mondial

De nombreux accords collectifsUn accord sur les droits fondamentaux, le dialogue social et le développement durable a été signé entre ENGIE et les Fédérations Syndicales Mondiales des travailleurs de la Chimie, de l’Énergie, des Mines et des industries diverses (ICEM), des travailleurs du Bâtiment et du Bois (BWI), des Services Publics (PSI).

En écho aux engagements et valeurs du Groupe, cet accord couvre trois grandes thématiques :

  • la construction d’un projet social pour soutenir l’emploi durable (égalité des chances, respect des droits syndicaux, formation, santé et sécurité, stabilité et durabilité de l’emploi),
  • l’éco-responsabilité pour soutenir des performances durables,
  • le respect des engagements pris.

et rappelle le respect par le Groupe ENGIE des stipulations des conventions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relatives aux droits fondamentaux au travail (conventions sur la liberté d’association et de négociation collective, sur la discrimination, sur le travail forcé et le travail des enfants).

Les accords Groupe

Le Groupe a signé 3 accords de portée européenne sur :

  • la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences,
  • la santé et la sécurité, qui a été élargi au périmètre monde par décision unilatérale,
  • l’égalité professionnelle femmes/hommes.

A l’échelle de la France, le Groupe a également signé trois accords définissant :

  • les principes de l’emploi et la carrière des seniors,
  • la mise en ouvre du Plan d’Epargne Retraite Collectif,
  • la prévention des risques psychosociaux par l’amélioration des conditions de travail et de la qualité de vie au travail.

L’Observatoire Social International

Dans un contexte de mondialisation, ENGIE soutient la production d’idées et leurs échanges avec l’ensemble des parties prenantes au sein de l’Observatoire Social International (OSI).

L’activité de l’Observatoire s’organise autour de groupes de travail réunissant des responsables d’entreprise, des partenaires sociaux et des universitaires. Les réflexions menées portent sur la santé et le bien-être au travail, la valorisation des politiques de capital humain et la mise en œuvre concrète de la Responsabilité Sociale des Entreprises.

En 2012, deux séminaires ont eu lieu au Brésil et au Chili, ainsi qu’une session de recherche avec l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) et les RDS (Réalités du Dialogue Social).