Le Label Diversité

Les initiatives d’ENGIE ont été récompensées en mars 2012 par le Label Diversité. Remis au Groupe par le ministère de l’Intérieur et décerné par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), le « Label Diversité » concerne les périmètres de GDF SUEZ SA et de la branche Energie Services. Il concerne ainsi 42 000 salariés en France.  

Son obtention résulte d’un audit réalisé auprès des sociétés du Groupe en France, portant sur l’évaluation :

  • des pratiques, actions et comportements de l’entreprise ; 
  • du management ;
  • des collaborateurs au regard des exigences du cahier des charges.  

L’obtention du Label Diversité témoigne d’un engagement fort en faveur de la prévention des discriminations, de l’égalité des chances et de la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines.

Le Groupe ENGIE a décidé d’étendre cette démarche, avec pour objectif l’obtention début 2014 d’une labellisation générale, sur l’ensemble du périmètre France représentant 109 000 collaborateurs.

Parallèlement, une campagne de sensibilisation a été menée en 2012 auprès des managers et de la filière RH, pour les aider à mieux appréhender des formes concrètes de discrimination pour mieux les combattre.  

Enfin un Comité Diversité, composé de 40 membres au périmètre France, a été créé pour suivre les engagements du Groupe en matière de diversité.

Des initiatives récompensées

Les entreprises du Groupe ont été à plusieurs reprises distinguées pour leurs pratiques d’encouragement de la diversité :

  • Ineo a reçu en 2011 le Trophée de la Diversité 2011 pour sa politique handicap dans la catégorie “sensibilisation des fournisseurs”, 
  • Cofely au Maroc a été récompensé en 2012 lors des 1ers Trophées de la Diversité, dans la catégorie “Egalité d’accès aux meilleures conditions/qualité de vie et de santé au travail”,
  • Cofely Ineo a obtenu le prix de la catégorie “Process, recrutement et intégration”, lors des 7e Trophées de la Diversité à Paris, pour sa politique “égalité professionnelle femmes-hommes”.