L’histoire du Groupe ENGIE est  liée au  rapprochement de plusieurs grands noms de l’industrie européenne depuis plus de 180 ans comme la Société Générale de Belgique, la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez, la Société Lyonnaise des Eaux et de l’Éclairage, Gaz de France et International Power.

A l'origine, le Groupe est issu du rapprochement de plusieurs grands noms de l’industrie française et belge comme la société Générale de Belgique, la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez, la Société Lyonnaise des Eaux et de l’Éclairage et Gaz de France.

Les débuts de ENGIE dans la première moitié du 19e siècle ont été marqués par l’essor des moyens de transport comme les canaux, les chemins de fer et les tramways. La période de 1946-1955 a été marqué par la nécessité d’unité industrielle en France, qui s’est traduite par la nationalisation du Groupe. Suite à la découverte du gaz naturel en 1951, le Groupe s’est transformé entre 1956 et 1967 pour devenir un transporteur, distributeur et négociant de gaz naturel.

Les dates clefs de l’histoire d'ENGIE

  • 1834 : La première filiale de la Société Générale de Belgique, la Société du Canal de la Sambre à l’Oise, ouvre ses portes à Paris pour acheminer du charbon de Charleroi vers le bassin parisien.
  • 1858 : Ferdinand de Lesseps fonde la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez à Paris pour creuser un canal de 160 km entre la Mer Méditerranée et la Mer Rouge.
  • 1880 : La Société Lyonnaise des Eaux et de l’Éclairage est créée à Paris.
  • 1946 : L’État nationalise les actifs des sociétés privées dans le gaz et l’électricité : Gaz de France voit le jour et la Société Lyonnaise des Eaux et de l’Éclairage devient Lyonnaise des Eaux.
  • 1965 : Le méthanier Jules Verne livre la première cargaison de gaz naturel liquéfié en provenance d’Algérie au nouveau terminal gazier du Havre.
  • 1967 : La Compagnie de Suez fait son entrée dans le capital de Lyonnaise des Eaux.
  • 1972 : Gaz de France inaugure le terminal méthanier de Fos-sur-Mer dans les Bouches-du Rhône.
  • 1980 : Le terminal gazier de Montoir-de-Bretagne est mis en service en Loire-Atlantique.
  • 1997 : La Compagnie de Suez et Lyonnaise des Eaux fusionnent au sein de Suez Lyonnaise des Eaux, premier groupe mondial de services de proximité.
  • 2001 : Suez Lyonnaise des Eaux devient SUEZ.
  • 2004 : SUEZ se concentre sur cinq métiers : électricité, gaz, services à l’énergie, eau et propreté. Gaz de France passe d’établissement public à Société Anonyme, et s’ouvre à d’autres secteurs d’énergie que le gaz.
  • 2005 : À Dunkerque, DK6 devient la première centrale électrique au gaz naturel de France.
  • 2008 : GDF SUEZ naît de la fusion entre SUEZ et Gaz de France.
  • 2009 : Cofely regroupe les sociétés Elyo et Cofathec et devient premier fournisseur de services à l’énergie.
  • 2011 : GDF SUEZ acquiert 70% d’International Power et devient leader mondial de la production indépendante d’électricité.
  • 2013 : GDF SUEZ met fin à son pacte d’actionnaire avec SUEZ Environnement pour rester actionnaire de référence du groupe mondial dédié aux métiers de la gestion de l’eau et des déchets.
  • 2014 : Le Groupe GDF SUEZ compte plus de 152 900 collaborateurs dans le monde et développe ses activités dans 70 pays pour un chiffre d’affaires de  74.7 milliards d’euros. Le Groupe continue à s’engager en faveur de la transition énergétique à travers le monde.

   

Aujourd’hui ENGIE compte parmi ses filiales de grands noms de l’industrie française avec La Compagnie Nationale du Rhône, la Société Hydro-Électrique du Midi et la Compagnie du Vent. Le transport du gaz naturel est assuré par GRTGaz, tandis que GrDF en assure la distribution à 9 495 communes. En 2012, ENGIE a dégagé un chiffre d’affaires de 30,5 milliards d’euros en France, berceau historique du Groupe.

D’autres filiales contribuent au développement du Groupe. Storengy exploite les sites de stockage du gaz naturel. Pour ce qui est du gaz naturel liquéfié livré par méthanier, c’est Elengy qui le réceptionne. Les services à l’énergie et d’ingénierie sont également assurés par des entités comme Cofely, CPCU, Savelys et Tractebel Engineering. Devenu en 2012, le premier recruteur du CAC 40 au niveau national, ENGIE a ainsi embauché 14 600 personnes dans l’année.