ENGIE participe au développement de l’Arabie Saoudite en répondant à sa demande croissante en électricité (+ 6 % par an à l’horizon 2020).

Production d’électricité et de désalinisation d’eau de mer

ENGIE est co-propriétaire et exploitant d'une usine de production d’électricité et de désalinisation d’eau de mer et de deux unités de production d’électricité : Marafiq, Tihama et Riyadh. Avec près de 5.5 GW de capacité de production d’électricité, et une capacité de désalinisation de plus de 800 000 m³ par jour, le Groupe aide le pays à faire face à la demande croissante en électricité (6 % par an à l’horizon 2020). ENGIE prévoit de développer 30 GW de nouvelles capacités installées dans le pays et étudie les opportunités de développement dans les secteurs d'énergies conventionnelles, renouvelables et nucléaires.

  • MARAFIQ (IWPP - Independant Water and Power Producer)

    Le site de Marafiq est équipé d’une centrale électrique à gaz à cycle combiné et d'une usine de désalinisation d'eau. Il possède une capacité de production de 2 744 MW d’électricité et 800 000 mètres cubes d’eau par jour. ENGIE (20 %) et ses partenaires Gulf Investment Corporation et Arabian Company for Water & Power Projects (ACWA) détiennent 60 % de l’installation, les 40 % restants sont détenus par Marafiq, Saudi Electricity Company et le fond public d’investissement. La production d'électricité et d’eau de ces unités est vendue sous un seul contrat avec une filiale exclusive de Marafiq. L'installation est pleinement opérationnelle depuis 2010 et est pour le moment classée comme l'une des plus grandes au monde.
  • RIYADH (IPP – Independant Power Producer)

    Le site est détenu par la co-entreprise Dhuruma Electricity Company, regroupant Saudi Electricity Company (50 %), ENGIE (20 %), Aljomaih Holding Co (15 %) et Sojitz Corporation (15 %). La production de cette centrale à gaz greenfield d’une capacité de 1 730 MW est vendue depuis 2013 à Saudi Electricity via un contrat d’achat d’énergie d’une durée de 20 ans. L'installation est exploitée et entretenue par Dhuruma O&M Company appartenant à 80 % à ENGIE et à 20 % à Aljomaih Group.
  • TIHAMA (IPP – Independant Power Producer)

    Cette centrale de cogénération à gaz d’une capacité de 1 595 MW et 8 112 Gj/h (giga joule par heure) de vapeur, répartie sur trois sites, est détenue par ENGIE (60 %) et Saudi Oger (40 %). L'usine est pleinement opérationnelle depuis 2006 et est exploitée via un contrat BOOT (construction, propriété, exploitation, transfert) d’une durée de 20 ans avec Saudi Aramco (compagnie pétrolière de l’Etat).

Services à l’énergie

  • ENGIE Tractebel, actif en Arabie Saoudite depuis 2004, ENGIE Tractebel a signé plusieurs contrats de consultants avec Transmission System Operator (TSO) et Saudi Electricity Co, visant à revoir les systèmes de protection sur le réseau saoudien. Le Groupe fournit également des services d’ingénierie pour la centrale de TIHAMA, et de conseil à GCC Interconnexion Authroity (GCCIA) ainsi qu’à KA-CARE pour l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique du pays.
  • ENGIE Axima,  dispose  d'une filiale locale en Arabie Saoudite pour développer les contrats de services dans le domaine des systèmes de chauffage et de refroidissement. La filiale prend part à de grands programmes d'infrastructures de développement, bâtiments industriels, tunnels, hôpitaux.
  • ENGIE Ineo E&S et Cofely Defense prospectent les opportunités de marché pour la sous-traitance de grandes d'infrastructures (transport routier, aérien, et de défense).
  • COFELY Besix prospecte pour exercer son expertise dans le domaine de l’efficacité énergétique. La consommation moyenne d'énergie dans le pays atteint presque le double de la consommation moyenne dans le monde. Les économies et la rationalisation de la consommation  pourraient faire économiser jusqu'à 30 % d’énergie. 
  • Endel ENGIE est spécialisé dans l'installation d'équipement technique et la maintenance dans les secteurs du pétrole, du gaz, de la pétrochimie, de la marine et de l'industrie nucléaire. La filiale est actuellement en charge de la maintenance et de l’entretien de navires de guerre (frégate) dans le cadre du projet DNCS.

En bref :

  • une demande croissante en électricité (+ 6 % / an)
  • 800 000 m3 d'eau dessalée chaque jour par ENGIE
  • une production d'électricité multipliée par 2 d'ici 2032 [2]
  • 5ème réserve de gaz naturel au monde [1]