A travers sa filiale GDF SUEZ Energy International, le Groupe intervient au Chili via E-CL, très présent sur le réseau d’électricité dans le Nord du Chili, qui détient environ 50% du marché. ENGIE dispose d’une participation de 63% dans le terminal de réception et de regazéification de GNL de Mejillones. En outre, fin 2009, ENGIE a achevé la construction de Monte Redondo, un parc éolien d’une capacité de 48 MW. La construction de la ligne de transport qui reliera le réseau du nord  du Chili à celui du centre en 2017 constitue un projet de grande importance pour le Groupe.

Dans la région de Mejillones, E-CL a construit deux centrales thermoélectriques, Central Termoeléctrica Andina S.A. (CTA) et inversiones Hornitos S.A. (CTH), d’une capacité de 150 MW chacune, et la centrale hydroélectrique Laja I (34 MW).

Le développement des énergies renouvelables

Depuis 2011, E-CL, filiale du Groupe, s’est engagée dans un programme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

  • A Mejillones, dans le Nord du Chili, E-CL invente, en consortium avec l’Université Catholique de Santiago, le carburant du futur : un biocarburant issu de micro-algues. En plus d’être une source d’énergie propre à fort rendement, les micro-algues se nourrissent de CO2 : une solution d’avenir pour recycler les émissions de CO2 des centrales électriques.
  • Produire de l’énergie hydroélectrique dans le désert le plus aride du monde ? Un défi relevé par E-CL grâce à la centrale Chaquipiña qui fonctionne grâce à la récupération des eaux pluviales et la neige des montagnes environnantes.

     

    • En consortium avec l’Université d’Antofagasta, E-CL s’implique également dans le projet «Desert Bio Energy» qui recherche comment produire des produits dérivés pour améliorer l’efficacité de la production des biocarburants.

    Activités de gaz

    • Stockage de gaz naturel liquéfié

    ENGIE a renforcé sa position au Chili en construisant un réservoir de stockage onshore de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) à Mejillones. Ce réservoir fait partie du terminal GNL offshore de Mejillones que détiennent conjointement ENGIE et CODELCO, le premier producteur de cuivre du monde. Cet investissement s’inscrit dans une stratégie de long-terme au Chili.

      •  Distribution de gaz naturel

      Solgas, filiale 100% ENGIE, distribue du gaz naturel aux industriels dans le nord du Chili. Solgas a consolidé une alliance stratégique avec Lipigas, le premier fournisseur de gaz de pétrole liquéfié (GPL), afin de développer le marché du «GNL par camion». A ce jour, les deux entités sont à la recherche de solutions techniques pour la construction des centrales de regazéification.

      Les services à l’énergie

      Tractebel Engineering, filiale d'ENGIE, est présent au Chili depuis 2009, et possède une grande expertise en matière de services d’ingénierie : depuis la production jusqu’au transport de l’électricité. Afin d’obtenir la certification ISO pour ses activités au Chili, Tractebel Engineering a commencé à mettre en place le système QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) sur ses différents sites.

      Depuis 2011, ENGIE a fait l’acquisition de Térmika, un des leaders chilien du secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. En termes d’efficacité énergétique, Cofely Térmika accompagne les consommateurs de l’analyse, à la conception jusqu’à l’installation et la maintenance de leur système énergétique.

      Visite d'Isabelle Kocher à Mejillones, au Chili