L’Inde est le 5e plus gros consommateur d’énergie au monde. Pourtant, 300 millions d’habitants sont encore dépourvus d’électricité. Une situation à laquelle le gouvernement du pays a décidé de remédier.

100% des villages électrifiés : la mesure, présentée par le ministre des Finances indien, a pour but de faciliter le travail des agriculteurs et d’augmenter leurs revenus. Elle permettra également aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à davantage de confort. ENGIE, implanté dans le pays, accompagne ces efforts depuis plusieurs années.

L’Inde : une transition énergétique pour répondre à la hausse de la demande

L’Inde affiche aujourd’hui une croissance annuelle de 7%, qui renforce ses besoins en ressources énergétiques. Si sa consommation énergétique est encore largement basée sur les énergies fossiles, de plus en plus d’initiatives sont développées en faveur des énergies renouvelables, conformément à l’objectif de l’Etat indien d’accélérer sa transition énergétique.

C’est sur ce secteur stratégique des énergies vertes qu’ENGIE a décidé de s’implanter dans le pays. À travers sa filiale Solairedirect, le Groupe a notamment remporté début 2016 le projet de construction de deux parcs photovoltaïques de 70 MW chacun dans l’État du Rajasthan. Ce contrat confirme la position d’ENGIE en tant qu’acteur majeur du marché indien de l’énergie solaire, avec une capacité totale de 325,6 MW.

Fin 2015, le Groupe a également lancé le projet Terrawatt en présence de Narendra Modi, premier ministre d’Inde, et dont l’objet est de favoriser le développement de l’énergie solaire à l’échelle mondiale.

En Inde, la demande en gaz naturel devrait augmenter de plus de 100 % pour atteindre les 51 millions de m³/jour d’ici 2021-2022. On prévoit également une forte hausse des importations de GNL qui devraient passer de 44,6 millions de m³/jour en 2012-2013 à 214 millions de m³/jour en 2029-2030. ENGIE compte parmi les acteurs et les investisseurs stratégiques clés de Petronet LNG, qui possède le premier terminal GNL du pays. ENGIE participe également au projet Kakinada GNL dans l’Andhra Pradesh. Ce projet vise à développer des installations de concert avec AP Gas Distribution Corporation Ltd (APGDC) et Shell dans le port de Kakinada afin de permettre à ENGIE, GAIL et Shell d’importer et de vendre du GNL regazéifié (GNLR) dans le marché régional de l’énergie en expansion

Dans le cadre de la réduction de son empreinte carbone, ENGIE vendra la totalité de sa participation dans Meenakshi Energy (0,3 GW installe ; 0,7 GW en construction) en Andhra Pradesh a India Power Corporation Limited, une entreprise cotée au National Stock Exchange en Inde. Cette opération devrait être finalisée au cours du premier semestre 2016, suite aux approbations d’usage et autorisations réglementaires.

Des initiatives locales et solidaires

À travers son fonds d’investissement ENGIE Rassembleurs d’Énergie, le Groupe soutient également des initiatives citoyennes en Inde. Le but ? Aider les populations locales à s’équiper en énergies responsables et respectueuses de l’environnement.

Depuis 2014, ENGIE a notamment investi en soutien à l’entreprise sociale Simpa Networks, qui équipe en panneaux photovoltaïques individuels les populations les plus pauvres de la région de Dehli.

Autre soutien : celui apporté à l’entreprise Green Village Ventures, qui favorise l’accès à l’énergie à base de kits solaires pour les populations rurales des États du Maharashtra, Uttar Pradesh et Tamil Nadu.

Le Mag Spécial Inde