Le projet lancé à la fin du premier trimestre 2013  comprend une phase d’études de deux ans, suivie d’une phase de démonstration sur cinq ans des deux usages de l’injection d’hydrogène : le GNV et le résidentiel

L’État accompagne le projet de démonstration GRHYD, projet de stockage d’énergie via l’hydrogène, mené par ENGIE au sein d’un groupement de partenaires industriels(2). Alors que la France s’est donné un objectif de 23% d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie à horizon 2020, ce projet ambitieux vise à transformer en hydrogène l’électricité issue d’énergies renouvelables et produite en dehors des périodes de consommation, pour la valoriser via les usages du gaz naturel (chauffage, eau chaude, carburant, etc.). Les producteurs d’énergies renouvelables intermittentes (éolien, solaire,…) disposeront ainsi d’un nouveau vecteur de valorisation de leur électricité et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Le développement de la filière hydrogène apporte une réponse aux enjeux énergétiques et environnementaux

  • en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • en valorisant les savoir-faire industriels de la région mais aussi ses ressources naturelles,
  • en apportant un soutien au développement économique local
  • et en anticipant le déploiement des véhicules fonctionnant à l’hydrogène.

Power to gas : schéma d’architecture de production de méthane de synthèse

 
Pour évaluer la pertinence technique, économique et environnementale du “Power to gas” et de travailler en concertation avec les collectivités et les habitants du quartier de la communauté urbaine de Dunkerque, deux démonstrateurs de cette nouvelle filière énergétique sont mis en œuvre :

  • Un démonstrateur sur les transports
    Le projet de carburant Hythane® à échelle industrielle. Une station de bus GNV sera adaptée au mélange hydrogène-gaz naturel, à hauteur de 6% d’hydrogène et ensuite jusqu’à 20%. Au total, une flotte d’une cinquantaine de bus fonctionnera avec ce mélange hydrogène-gaz naturel.
  • Un démonstrateur sur l’Habitat
    Un nouveau quartier d’environ 200 logements sera alimenté par un mélange d’hydrogène et de gaz naturel, dans des proportions d’hydrogène variables et inférieures à 20% en volume, dans la Commune de Capelle la Grande sur la Communauté Urbaine de Dunkerque. La production d’appuiera sur les énergies renouvelables (électricité éolienne), injectées dans le réseau électrique. Les excédents serviront à produire de l’hydrogène qui sera stocké puis distribué selon les besoins.

     

    Les résultats – clés attendus

    • La science / la technologie / l’innovation
      • Développer un Gaz Naturel-Hydrogène distribué par le réseau de gaz naturel, des carburants Hythane® pour véhicules et indirectement des véhicules adaptés à ces carburants ;
      • Développer des technologies innovantes : électrolyseurs, technologies de stockage, outils de gestion et de pilotage de production et de stockage de l’hydrogène.
    • L’économie
      • Bénéficier de retombées locales, en tant que filière professionnelle de proximité pour différents métiers, de la conception à la maintenance des systèmes énergétiques ;
      • Faire émerger un gisement d’emplois pour les équipementiers français de la filière de production et stockage d’hydrogène et les exploitants de ces systèmes ;
    • Le citoyen / la société
      • Évaluer l’acceptabilité sociale et sociétale de l’usage de l’hydrogène, dans une solution énergétique dans les domaines des transports urbains et des utilisations stationnaires de la ville ;
    • L’environnement
      • Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre et les impacts sanitaires de la pollution urbaine sur la population ;
      • Valoriser les sources d’énergie renouvelable ou bas carbone, grâce à la conversion en Hydrogène injecté dans le réseau de gaz naturel

     

(1) Carburant composé d’hydrogène et de gaz naturel
(2) Une douzaine de partenaires industriels participent avec ENGIE au projet de démonstration GRHYD. Parmi eux les sociétés GrDF, NVERT, AREVA Hydrogène et Stockage de l’énergie, le CEA, McPhy Energy, l’INERIS, le CETIAT, CETH2.