Changeons nos habitudes de mobilité !

Vélo, marche à pied, covoiturage, auto-partage, transports en commun : les moyens de voyager «durable» sont nombreux. En choisissant des moyens de transports propres (mobilités actives) ou en diminuant l’impact de votre voyage sur l’environnement (usage partagé de l’automobile), le consommateur agit en acteur de la transition énergétique. Mais il n’est pas le seul à s’engager sur cette voie : les territoires et entreprises aussi pratiquent la mobilité verte.

A Nantes, par exemple, les 91 rames du tramway sont alimentées par ENGIE Energie France avec une énergie propre entièrement renouvelable, d’origine hydraulique, en provenance de barrages situés sur le Rhône ou sur les lacs de la région sud-ouest. Ainsi plus de 5 600 tonnes de CO2 sont économisées tous les trois ans ! A l’échelle des entreprises, le groupe Point.P donne le ton en équipant son parc automobile de véhicules propres roulant au GNV, afin de réduire son empreinte environnementale.

  

Move in Pure® : l’aventure électrique du grand Lyon

Move in Pure

Lancé par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), Move in Pure est un projet qui a pour objectif d’utiliser les énergies renouvelables pour recharger les batteries des véhicules électriques. La recharge de la batterie est gérée par un système embarqué dans le véhicule et pilotable à distance. Ainsi, quelle que soit sa localisation géographique et le réseau par lequel il passe, l’utilisateur est toujours fourni par le même opérateur.

La CNR produit uniquement une électricité décarbonée et renouvelable, en exploitant des centrales hydroélectriques ainsi que des parcs éoliens et solaires. Séduite par le concept, la communauté d’agglomération du Grand Lyon s’est associée à la CNR, pour alimenter tous les véhicules de la ville avec l’électricité produite par le vent, le soleil et l’eau. Les véhicules, quant à eux, ont été élaborés par BMW et sont entièrement électriques.

Séduite par le concept, la communauté d’agglomération du Grand Lyon s’est associée à la CNR, pour alimenter sa flotte de véhicules électriques avec Move in Pure®, en choisissant l’option de pilotage à distance de la recharge. Tous les véhicules en auto-partage du dispositif Bluely mis en place avec le Groupe Bolloré sont aussi alimentés en énergie verte.

 

Progrès technologique : les véhicules et carburants de demain

Pour rendre la mobilité plus verte et plus durable, le progrès et les innovations technologiques en matière de véhicules et de carburants sont déterminants. Comment moins polluer si nos voitures utilisent toujours le même moteur et la même essence ?

Aujourd’hui, on trouve plusieurs types de véhicules propres qui constituent des solutions alternatives sérieuses aux véhicules à carburants classiques :

    • Les véhicules électriques. Hybrides ou 100% électriques, ils fonctionnent à l’aide de batteries embarquées. En Europe, les ventes annuelles devraient croître de façon exponentielle et atteindre 2 millions de véhicules en 2020. Principal problème : l’autonomie limitée des batteries, qui, actuellement, ne permettent pas de rouler plus de 400 km (dans le meilleur des cas) pour un véhicule 100% électrique. Mais côté émissions, l’impact est notable, puisqu’un véhicule entièrement électrique affiche 0g CO2 au kilomètre.

CarPlug d’Electrabel un service intelligent de recharge de véhicules électriques et hybrides pour les particuliers et les entreprises

Car Plug

Le CarPlug d’Electrabel, est une solution complète proposée aux particuliers comme aux entreprises belges de recharger et de piloter le chargement de leurs véhicules électriques et hybrides en toute sécurité. Grâce au CarPlug d’Electrabel, les entreprises peuvent maintenant implémenter facilement leur plan de mobilité durable. En effet, le CarPlug d’Electrabel ne se contente pas de de fournir l’électricité au véhicule, mais suit également sa consommation énergétique et autorise la prise de contrôle à distance du chargement.


  • Les véhicules à carburants gazeux. Fonctionnant à 100% au gaz pour les bus et poids lourds ou en bi-carburation (essence/gaz) pour les véhicules légers et utilitaires. Le gaz carburant (GNV/Biométhane/ Hythane®) offre une autonomie de 400 à 800 kilomètres selon le type de véhicule (lourd ou léger) et permet une réduction des émissions de CO2 par rapport aux moteurs à essence pouvant atteindre 95% avec du biométhane ! On compte aujourd’hui 18 millions de véhicules GNV dans le monde. Un chiffre qui devrait être de 65 millions en 2030.
  • La pile à combustible (PAC). Cette technologie prometteuse est utilisée seule ou comme prolongateur d’autonomie de véhicules électriques à partir de l’hydrogène pur. Elle pourrait aussi fonctionner avec les véhicules au gaz naturel.

A Dunkerque, les bus se mettent à l’ Hythane®

Zéro émission de particules : c’est l’objectif de la ville Dunkerque pour son réseau de transports urbains avec le Projet GRHYD coordonné par ENGIE. En récupérant le surplus d’électricité produit par des éoliennes et en la transformant en hydrogène (grâce à des procédés d’électrolyse) et en le mélangeant au gaz naturel, la ville va pouvoir alimenter ses bus avec un nouveau carburant propre : l’Hythane. Non seulement l’impact sur l’environnement est limité mais le concept permet d’éviter les pertes et de recycler des énergies déjà existantes.