Lancée en septembre 2013, elle répertorie 80 entreprises françaises, avec un objectif au-moins 200 à terme. Jean-Louis Caffier, journaliste à NéoPlanète a rencontré Michèle Pappalardo, fédératrice du «Mieux Vivre en Ville» au sein de Vivapolis.

La France dispose-t-elle de vrais atouts face à la concurrence ? Que peut apporter concrètement la stratégie du travail en commun ? Qui peut participer à Vivapolis ? interroge Jean-Louis Caffier. «Vivapolis est une vision de la ville de demain qui intègre l’humain, elle est à la fois green et smart. Pour avoir une ville performante et facile à vivre, il faut intégrer les différentes briques de la ville : mobilité, énergie, déchets…», explique Michèle Pappalardo. «La ville française est différente car participative et adaptable. Nous appuyons notre démonstration à l’international au moyen de simulateurs appliqués : une vitrine efficace des solutions de la ville durable à la française».

VIVAPOLIS : la ville durable française en vitrine