menu
Menu
Corporate
Profils
 
Retour liste
08
fév
2017

ENGIE annonce la finalisation de cessions d’actifs aux Etats-Unis et en Asie

ENGIE poursuit la mise en œuvre de son plan de transformation visant à redessiner et simplifier son portefeuille d’activités avec notamment la finalisation des cessions annoncées aux Etats-Unis, en Inde et en Indonésie.

Depuis l’annonce du plan de rotation d’actifs en février 2016, ENGIE a ainsi signé des cessions à hauteur de 50 % de son objectif de 15 milliards d’euros prévus sur la période 2016-2018 dont 6,9 milliards finalisés à date.

Réduire l’exposition aux prix des commodités

Aux Etats-Unis, ENGIE a clôturé avec succès la vente de 8,7 GW [1] d’actifs thermiques (8,0 GW à gaz et 0,7 GW à charbon), cédés à une joint-venture entre Dynegy et ECP, pour une valeur de 3,3 milliards de dollars.

Cette opération génère une réduction de 3 milliards d’euros [2] de la dette nette consolidée d’ENGIE.

En Amérique du Nord, ENGIE développe ses activités de production d’électricité principalement contractées, les services d’efficacité énergétique (via Cofely, Ecova, OpTerra et Green Charge Networks), la vente d’électricité au détail, le GNL de détail et les infrastructures de GNL, dont sa participation dans le projet de liquéfaction Cameron LNG actuellement en construction.

Réduire l’empreinte carbone

ENGIE a également conclu la vente de ses participations dans Meenakshi et Paiton, respectivement en septembre 2016 et décembre 2016, deux centrales à charbon situées en Inde et Indonésie, représentant une capacité de production électrique de 3 GW [3] .

Elle entraîne en parallèle une réduction de 1,5 milliard d’euros de la dette nette consolidée d’ENGIE.

La participation d’ENGIE de 40,5 % dans la centrale électrique de Paiton (2 GW1) en Indonésie a été vendue à Nebras Power Q.S.C. (« Nebras ») et certain(s) actionnaire(s) actuel(s) de Paiton.

La totalité de la participation d’ENGIE dans Meenakshi (0,3 GW installé, 0,7 GW en construction) a été vendue à India Power Corporation Limited (“IPCL”), une entreprise cotée au National Stock Exchange (NSE) en Inde.

Ces opérations sont en ligne avec l’ambition du Groupe de réduire son exposition aux activités merchant, tout en réduisant sa capacité totale installée à partir de charbon. Ces trois opérations représentent une réduction de 20% des capacités totales installées de production d’électricité d’ENGIE à partir de charbon[4].

[1] A 100%

[2] Par ailleurs, la cession des actifs hydroélectriques merchant aux Etats-Unis a  été finalisée en juin 2016 avec un impact dette nette de 1,1 Md d’euros

[3] A 100%, 2,3 GW installés + 0,7 GW en construction

[4] Sur la base des capacités totales installées charbon à 100% au 31/12/2015

 

 

À propos d’ENGIE

ENGIE inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie) pour relever les grands enjeux de la transition énergétique vers une économie sobre en carbone : l’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et l’utilisation raisonnée des ressources. Le Groupe développe des solutions performantes et innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant notamment sur son expertise dans quatre secteurs clés : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le gaz naturel liquéfié et les technologies numériques. ENGIE compte 154 950 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2015 de 69,9 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo (World 120, Eurozone 120, Europe 120 et France 20).

Retour liste