menu
Menu
Corporate
Profils
 
Retour liste
02
déc
2014

GDF SUEZ retenu par l’Etat français pour construire un parc pilote hydrolien au Raz Blanchard

Le projet de GDF SUEZ au Raz Blanchard 1 (Manche) a été désigné lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt  «Fermes pilotes hydroliennes» de l’ADEME 2.

 Un succès qui conforte les ambitions de GDF SUEZ dans les énergies marines renouvelables

GDF SUEZ se félicite de cette décision qui récompense les qualités techniques et environnementales de son projet, résultat de plusieurs années d’études et de concertation menées avec les acteurs des territoires. Ce projet pilote est une étape indispensable pour confirmer la viabilité technico-économique de la filière avant un développement de cette technologie à une plus grande échelle. Le Raz Blanchard est en effet le premier gisement hydrolien français et représente à lui-seul 50% du potentiel national.

Ce succès vient après les deux appels d’offre remportés cette année par GDF SUEZ dans l’éolien en mer au Tréport et aux  îles d’Yeu et de Noirmoutier, pour une puissance totale de 1000 MW. Le groupe conforte ainsi son ambition de devenir leader de la transition énergétique en Europe et un acteur de référence des énergies marines.

La construction de ce parc de quatre hydroliennes pour une puissance totale de 5,6 MW devrait débuter en 2017, pour une durée d’exploitation de 20 ans.

Un projet basé sur une technologie éprouvée.

GDF SUEZ va s’appuyer sur les études réalisées par le Groupe sur le site depuis 2009, et sur le choix d’une technologie fiable et éprouvée avec l’hydrolienne Oceade™, construite par ALSTOM, qui a déjà fait l’objet de nombreux tests à l’EMEC (European Marine Energy Centre situé en Ecosse) et a produit à ce jour plus d’1 GWh sur le réseau électrique.

De par sa proximité géographique et la qualité de ses infrastructures, le Groupe a sélectionné le port de Cherbourg comme future base industrielle pour accueillir les activités d’assemblage et de maintenance du parc pilote hydrolien.

Les quatre turbines du parc pilote seront interconnectées grâce à une boîte de jonction électrique sous-marine permettant d’alimenter avec un seul câble le territoire du Cotentin. Cette technologie novatrice développée par ALSTOM en association avec GDF SUEZ, dans le cadre du projet PRISMER, a été lauréate d’un précédent AMI «Démonstrateurs et Briques technologiques».

Dans l’hydrolien, GDF SUEZ poursuit par ailleurs ses études sur la zone du Fromveur (Finistère) et a proposé à l’ADEME d’explorer une voie spécifique tenant compte des particularités insulaires de la zone et des problématiques d’alimentation électrique de l’île d’Ouessant.

1 Premier gisement hydrolien français représentant 50% du potentiel national, avec des courants marins pouvant atteindre 10 nœuds (environ 19 km/h).

2 Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

 

Raz Blanchard 

A propos de GDF SUEZ

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie) pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d’approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l’utilisation des ressources. Le Groupe propose des solutions performantes et innovantes aux particuliers, aux villes et aux entreprises en s’appuyant sur un portefeuille d’approvisionnement gazier diversifié, un parc de production électrique flexible et peu émetteur de CO2 et une expertise unique dans quatre secteurs clés : la production indépendante d’électricité, le gaz naturel liquéfié, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. GDF SUEZ compte 147 400 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2013 de 81,3 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles, le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et Euronext Vigeo (World 120, Eurozone 120, Europe 120 et France 20).

 

Retour liste