Racontez-nous la naissance de ce projet «Le Match de leur rêve».

Bernard Diomède et RaïBernard Diomède : Avec Raï, nous avons chacun une association qui a pour objectif de contribuer à l’éducation et à l’insertion des jeunes en difficulté, lui au Brésil et moi en France. Nous avions déjà organisé des rencontres en France avec des jeunes de Gol de Letra et c’est donc assez naturellement, avec la contribution de notre partenaire commun, la Fondation GDF SUEZ, que nous avons pensé à un projet qui permet à nos jeunes de vivre une expérience inoubliable en allant rejouer le match France-Brésil à l’occasion de la Coupe du Monde 2014.

Raï : Moi-même j’ai eu la chance de venir en France quand j’étais plus jeune et cela a été l’occasion d’échanges très riches qui m’ont beaucoup servi par la suite. Cette année, mon pays a l’honneur d’accueillir la Coupe du Monde. Au-delà du sport, cela doit être l’occasion de partager notre culture, nos valeurs, notre quotidien. «Le Match de leur rêve» va dans ce sens en proposant de faire vivre aux jeunes Français et Brésiliens un moment exceptionnel.

Quel est l’objectif principal de cette opération d’envergure ?

Bernard Diomède : Venir au Brésil pendant la Coupe du Monde est un rêve pour nos jeunes, un séjour qu’ils sont nombreux à ne pas être en mesure de s’offrir. Ce voyage va leur donner un but et le processus de sélection des 12 enfants va permettre de créer une émulation au sein des élèves et d’avoir des retombées positives. Une fois au Brésil, ils pourront découvrir une langue, une culture, un autre quotidien. Je dis souvent aux jeunes de l’Académie que c’est une chance qu’ils ont d’aller à l’école, de faire du foot et ils ne se rendent pas toujours compte que, dans certains pays, d’autres jeunes seraient heureux d’avoir les mêmes conditions qu’eux, et c’est ce pourquoi Raï se bat avec son association Gol de Letra.

Raï : Pour nous, c’est une occasion de montrer tout le travail que nous réalisons. Les enfants vont pouvoir partager plusieurs activités, accueillir leurs camarades français, leur faire découvrir leur ville, Rio de Janeiro, les endroits où ils vivent. Toutes ces expériences sont des moments de partage qui, je pense, seront enrichissants d’un point de vue humain.

Selon vous, quel va être le bénéfice de cette opération pour vos jeunes ?

Bernard Diomède : C’est avant tout l’échange, le partage entre des jeunes de nationalités et de cultures différentes. Au-delà de ce voyage exceptionnel et de toutes les activités prévues sur place, ils vont aussi apprendre à vivre ensemble. Grâce au foot, la cohésion d’équipe et la compréhension mutuelle sera facilitée. Cette expérience sera formatrice à différents points de vue : la connaissance de soi, l’écoute, la confiance. Nous comptons faire de ces jeunes qui partiront au Brésil de futurs ambassadeurs de l’Académie, qui partageront pendant plusieurs années leurs souvenirs avec les générations futures.

Raï : Ce que je dis aux jeunes de Gol de Letra c’est que l’opportunité que j’ai eu de connaître un autre pays, d’autres cultures, d’autres personnes, ça a fait partie de ma formation et cette opportunité donnée à des jeunes français de faire le chemin inverse va être un échange riche pour tous et un moment inoubliable autour de leur passion commune, le football.

RaïRaï

Raï Souza Vieira de Oliveira, surnommé Raï est le frère cadet d’une légende du football brésilien Sócrates. C’est en 1981 que Raï signe sa première licence de football au club de Botafogo Ribeirão Preto. Après 12 années au Brésil, il signe son premier contrat européen en 1993 au Paris-Saint Germain. Il est indissociable des succès du PSG dans les années 1990. Il a en effet remporté avec le club francilien une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, un titre de Champion de France de D1, deux Coupes de France et deux Coupes de la Ligue. Outre ses immenses talents de meneur de jeu, Raï est connu pour avoir été un tireur de penalty hors-pair : il ne compte que deux échecs dans cet exercice en compétition officielle.

Vainqueur de la Coupe du Monde 1994 avec le Brésil avec le mythique numéro 10 sur les épaules, sa carrière nationale est composée de 49 sélections et de 17 buts.

En retraite sportive depuis 2000, il a fondé en compagnie de son ami Leonardo la Fondation Gol de Letra. Son implication, lui vaudra d’être fait Chevalier de la Légion d’honneur le 13 décembre 2013 par François Hollande.

 

Bernard DiomèdeBernard Diomède

Formé à l’AJ Auxerre avec qui il réalise le doublé Coupe-Championnat en 1996, il rejoint ensuite Liverpool FC puis évolue à l’AC Ajaccio, l’US Créteil avant de terminer sa carrière professionnelle au Clermont Foot.

Il est sélectionné pour la première fois en équipe de France lors du match inaugural du Stade de France à l’occasion du France-Espagne (1-0), le 28 janvier 1998. 8 sélections plus tard il remporte le plus prestigieux des titres : Champion du Monde 1998.

Professionnel pendant 14 ans, il a une longue expérience du plus haut niveau en France comme à l’étranger et à joué aux cotés de deux ballons d’or France Football (Michael Owen lors de son passage à Liverpool et Zinédine Zidane en Equipe de France). Une expérience qu’il a décidé de mettre au service des jeunes footballeurs et d’un projet éducatif original et novateur : l’Académie Bernard Diomède. Il est également consultant sportif auprès de plusieurs médias et partenaires.