Matching Energy : venez voir si ça matche…

Retrouvez Christophe et d’autres collaborateurs d’ENGIE sur notre plateforme Matching Energy by ENGIE. Après un quiz en cinq clics vous trouverez peut-être votre alter ego chez ENGIE !

Quitte à se laisser porter, autant choisir un courant ascendant

Il n’a pas encore 30 ans, mais déjà une belle expérience derrière lui. Depuis l’obtention de son diplôme d’ingénieur, Christophe Devoille a su écouter les bons conseils et s’est laissé guider par une succession d’opportunités qui l’ont mené tout naturellement chez ENGIE.

« Il y a cinq ans, j’aurais été incapable de prédire le parcours que j’ai eu par la suite ! »

Son entrée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM), il la doit à ses professeurs de lycée : « Je leur ai fait confiance car je connaissais mal ce domaine, il n’y avait pas d’ingénieur dans ma famille. » Ses premiers stages lui font découvrir les coulisses de l’industrie automobile et l’univers des travaux publics, mais c’est l’énergie qui l’attire. Il choisit de préparer un Master Spécialisé en Energétique et Environnement en double diplôme, à l’Université Pierre et Marie Curie. Il mène son projet de fin d’études pour Areva, dans la filiale Réacteurs de Recherche et Propulsion Nucléaire. Et il apprend la patience. « Dans la recherche, le temps est beaucoup plus long ; il ne suffit pas de chercher pour trouver ! On apprend à prendre du recul. »

Les bons réseaux favorisent les grandes rencontres

Christophe s’implique avec enthousiasme dans la vie associative des Arts & Métiers. Membre du bureau de l’Association des Elèves, il devient même trésorier du gala de l’école au Château de Versailles. À l’occasion du forum des Arts & Métiers, il se présente sur plusieurs stands d’entreprises dont celui d’ENGIE, rencontre un collaborateur de la filiale Endel et prend connaissance d’un poste de Chargé d’Affaires en Tuyauterie à pourvoir à Cherbourg. Il candidate, et obtient le poste. Ainsi commence son aventure chez ENGIE.

Pendant trois ans, Christophe suit des contrats de préfabrication de tuyauterie pour la centrale EPR de Flamanville. « C’était très intéressant à la fois techniquement et humainement. » En parallèle, il bénéficie du Nuclear Trainee Program d’ENGIEprogramme de formation interne dédié à l’activité nucléaire qui lui permet de « prendre un poste opérationnel tout en continuant à être formé. »

Après Cherbourg, il est appelé à Colombes pour prendre un poste d’Ingénieur Projets. Sa mission : élaborer la supply chain pour la réalisation d’offres technico-commerciales dans le cadre des projets de construction de réacteurs EPR au Royaume-Uni et ITER à Cadarache. Christophe y fait ses premiers pas en management, avec l’encadrement de cinq jeunes ingénieurs ayant suivi, comme lui, le Nuclear Trainee Program. « J’ai beaucoup apprécié cette expérience de suivre des collaborateurs et de les faire grandir. »

Virage stratégique

Après cinq ans chez Endel, Christophe a envie de s’essayer à des domaines moins techniques et de découvrir d’autres aspects du Groupe. « Lorsque j’ai pris connaissance de l’offre d’ENGIE Consulting, j’ai pensé qu’elle répondait parfaitement à ces deux objectifs. » Cette entité de conseil interne intervient principalement sur des sujets de transformation. « Ce poste me permet de prendre de la hauteur. Je découvre les business units de l’intérieur, » explique Christophe. « Cela me permet également de me créer un large réseau. » Selon lui, les clefs de la réussite dans son nouveau métier sont l’écoute, « indispensable pour bien comprendre les besoins des clients et appréhender le point de vue de chaque interlocuteur », mais aussi une « certaine dose d’impertinence afin de challenger ces différents points de vue ! »

Lorsqu’il entend parler du réseau ENGIE Young Professionals Network (YPn), Christophe en devient vite l’un de ses membres les plus actifs et rejoint son comité de pilotage. Au bout de quelques mois à peine, il prend en main l’organisation du deuxième Creative Lab, visant à réunir des jeunes collaborateurs d’ENGIE pour travailler collectivement à l’émergence d’idées sur des sujets de transformation du Groupe. L’équipe projet de dix personnes qu’il co-anime avec une autre membre du réseau organise l’événement avec succès. « Neuf des propositions élaborées pendant le Creative Lab sont déjà en cours d’expérimentation, parmi lesquelles un projet de mise à disposition de compétences, un concept d’échanges de postes pendant une journée ou encore une idée de covoiturage entre collaborateurs du Groupe. Toutes ces propositions répondent à une volonté de favoriser le collectif et la transversalité, et s’intègrent à des projets existants. Le covoiturage, par exemple, est en cours de développement en lien avec les équipes du projet Green Mobility d’ENGIE ». Christophe s’implique à fond dans ces projets. « Le YPn me change les idées, et me permet de rencontrer d’autres collaborateurs d’horizons différents, qu’ils soient jeunes professionnels ou membres de la Direction Générale. C’est un excellent moyen de faire avancer les projets qui nous tiennent à cœur. Il crée un vrai sentiment d’appartenance, au travers d’un réseau non seulement professionnel mais aussi personnel. »

Son avenir dans le Groupe n’est pas encore tracé : « Il y a cinq ans, j’aurais été incapable de prédire le parcours que j’ai eu par la suite ! » Comme à son habitude, Christophe poursuivra son chemin en fonction des opportunités qui se présenteront, avec tout de même une petite idée en tête : « J’ai une forte envie de me consacrer à des activités de management. » 

Retrouvez Christophe sur LinkedIn !