Matching Energy : venez voir si ça matche…

Retrouvez Nigel et d’autres collaborateurs d’ENGIE sur la plateforme Matching Energy by ENGIE. Après un quiz en cinq clics vous trouverez peut-être votre alter ego chez ENGIE !

Mise en œuvre de nouveaux modèles économiques rendus possibles grâce aux développements technologiques pour une meilleure transition énergétique

Grâce à sa vaste expérience à l’international, soucieux de l’environnement et à la recherche de nouveaux défis dans une industrie en évolution rapide, Nigel s’est vu offrir par la Stratégie Corporate d’ENGIE, l’occasion de contribuer à une industrie connaissant des changements rapides et en pleine transition énergétique.

Le rôle de Nigel consiste à travailler pour le compte de et avec le COMEX d’ENGIE ou les différents Métiers et Business Units d’ENGIE afin de créer et de promouvoir une stratégie. Depuis le Siège d’ENGIE à La Défense, il a l’opportunité de travailler sur des questions diverses impactant différents départements du Groupe, avec un intérêt particulier pour les BUs internationales et la manière dont la transition énergétique les affecte.

Les temps changent

L’industrie de l’énergie connaît une métamorphose rapide et est en train de changer sa production énergétique conçue traditionnellement à partir de centrales à combustible fossile pour la générer à partir d’énergies renouvelables, comme l’éolien ou le solaire, et ainsi entrer dans une ère dotée d’une énergie propre, illimitée et bon marché. Cependant, le problème (pour le monde développé du moins) est la manière dont l’énergie est tarifée. Les énergies renouvelables voient le jour sur un marché conçu pour une autre époque, une époque qui encourageait et récompensait généreusement les acteurs pouvant générer l’énergie la moins chère sur la base d’un coût marginal à court terme. Etant donné que les coûts marginaux des énergies renouvelables sont presque nuls, celles-ci réduisent le prix de l’énergie ainsi que les revenus de ses producteurs, ce qui diminue ainsi leur rentabilité.

Un autre facteur à prendre en compte est l’impact des nouvelles technologies sur les modèles de production et de consommation de l’énergie comme les compteurs intelligents, les batteries ou la numérisation croissante de l’industrie (applications mobiles, analyse de données et Internet des objets). Cette nouvelle technologie peut permettre aux clients de lisser leur demande en énergie et aux fournisseurs d’anticiper au mieux les pics de demande.

Nigel souhaite prendre part à cette transition énergétique. Il est passionné de nouvelles solutions, d’innovations et de nouveaux modèles économiques qui répondent aux nouvelles demandes des clients finaux qu’il s’agisse de villes, d’industries voire même de clients qui n’ont jamais eu accès à l’énergie et qui, grâce aux innovations technologiques (microréseaux, batterie bon marché et technologie solaire), pourraient avoir accès à un approvisionnement abordable et régulier en énergie.

« Les défis auxquels l’industrie de l’énergie est confrontée semblent parfois colossaux mais sont très stimulants ».

Une nouvelle ère

« La transition énergétique a démarré et il s’agit d’une évolution très importante qui est en train de modifier radicalement la manière dont nous voyons et utilisons l’énergie. Pour Nigel,« la nature de la consommation d’énergie est en train de changer. Les entreprises et les particuliers sont encouragés à consommer mieux, de manière plus respectueuse de l’environnement en utilisant différentes sources d’énergie et en s’impliquant davantage dans son utilisation grâce à des innovations telles que les maisons intelligentes, les applications mobiles ou l’Internet des objets ».

Une vision globale des enjeux

Quand vous questionnez Nigel sur son CV, il souligne que « travailler à la stratégie concerne bien plus votre expérience professionnelle que vos diplômes. Les diplômes sont utiles, mais ce qui compte vraiment c’est votre expérience et votre motivation pour réellement comprendre différents problèmes, votre capacité à travailler avec de nouvelles personnes et des équipes différentes de manière collaborative ».

Avant d’endosser ce rôle au sein du Groupe, Nigel était directeur financier et travaillait sur différents projets en Afrique et au Brésil dans différentes Business Units. Il a ensuite fait le choix de changer de carrière afin de « mieux comprendre pourquoi et comment les décisions sont prises, d’où mon désir de passer à un poste de stratégie au niveau du Siège ».

ENGIE est un groupe d’une grande diversité avec une large palette d’activités. Pour Nigel, rejoindre ENGIE lui a donné l’opportunité de comprendre de l’intérieur comment une grande multinationale fonctionne.

La valeur de l’esprit sportif

Nigel aime jouer au rugby. « Le rugby possède un esprit de jour de match unique où les supporters connaissent une rivalité saine mais respectueuse, et à la fin du jeu se rassemblent ensuite pour partager une bière ». Nigel aime cette cohésion, cet esprit collectif.

« Mon ambition professionnelle ? Avoir une carrière internationale diversifiée dans l’industrie de l’énergie et m’impliquer, ne pas rester un simple spectateur. »

Nigel Purcell, analyste senior chez ENGIE