GDF SUEZ confirme l’enlèvement d’un de ses collaborateurs avec sa famille, expatriés au Cameroun à Yaoundé, alors qu’ils se trouvaient en vacances dans le Nord du Cameroun.

Le Groupe souhaite exprimer son émotion et témoigner toute sa solidarité aux personnes concernées.

GDF SUEZ apporte toute sa collaboration au ministère des Affaires Etrangères.

Le Groupe développe un projet de liquéfaction de gaz naturel situé au Sud du Cameroun.

 

Le communiqué de presse du Minrex parvenu à la rédaction de Cameroon Tribune (19/02/2013)

« Le ministre des relations extérieures du Cameroun informe l’opinion publique nationale et internationale de l’enlèvement ce matin du mardi 19 février 2013, aux environs de neuf (09) heures, d’une famille de touristes français, composée de sept (07) personnes, dont trois adultes et quatre (04) enfants.

L’enlèvement s’est produit au lieu dit Sabongari, situé à sept (07) km au Nord de la localité de Dabanga, sur la route nationale Numéro 1, qui longe à cet endroit la frontière terrestre entre le Cameroun et la République fédérale du Nigeria.

Les ravisseurs ont traversé la frontière du Nigeria avec leurs otages.

Immédiatement informé de la situation, le président de la république, S.E Paul BIYA, a instruit des mesures urgentes pour rechercher les otages. Le dispositif sécuritaire en place dans la région a été renforcé, le gouvernement camerounais reste en contact permanent avec les autorités nigérianes et françaises.

Le gouvernement tient par ailleurs à rassurer l’opinion : tout est mis en œuvre pour garantir la sécurité des personnes, en particulier des touristes, sur toute l’étendue du territoire national. »

Signé le ministre délégué chargé des Relations avec le Commonwealth
Dr. DION NGUTE Joseph

 

ACTUALITES

Le 20 février 2013

Question posée à l’Assemblée Nationale par André Schneider, député UMP du Bas-Rhin sur nos otages au Cameroun. Réponse de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères.