ENGIE a la conviction que dans les quarante prochaines années, la croissance mondiale sera tirée par  la croissance africaine, elle-même alimentée par une forte poussée démographique. Or cette croissance économique ne pourra être possible qu’avec un effort considérable pour augmenter les moyens de production d’énergie dans un continent où 75% de la population a un accès insuffisant à l’énergie.