Le Groupe publie lors des présentations semestrielles de ses comptes son mix de capacités de production électrique par technologie en distinguant les capacités en service de celles en construction.

Trois méthodes sont présentées :

  • Comptabilisation à 100%, qui correspond à une prise en compte de 100% des capacités de production de l’actif quel que soit le taux de détention.
  • Comptabilisation au % de consolidation, qui correspond à une prise en compte des capacités de production conformes à la consolidation financière de leur résultat, soit à 100% pour les actifs consolidés en intégration globale, le taux de détention pour les actifs consolidés en intégration proportionnelle et par mise en équivalence, et 0% pour les participations financières.
  • Comptabilisation au Net ownership, qui correspond à une prise en compte des capacités de production de l’actif au prorata de la détention de l’actif par ENGIE.
  • Les capacités de production à faibles émissions de CO2 comprennent le gaz naturel, le nucléaire, l’hydraulique, l’éolien, le solaire, le biogaz et la biomasse.
  • Les capacités de production renouvelables sont l’hydraulique (hors pumped storage), l’éolien, le solaire, la biomasse et le biogaz.

Mix des capacités de production à fin 2015

mix des capacites de production fin 2015

L’évolution des capacités de production par technologie à 100% entre 2014 et 2015 montre le lancement du programme de sortie du charbon (-2 105 MW) sur la période.

mix des capacites de production fin 2015

Mix des capacités de production à fin 2016

mix des capacites de production fin 2015

L’évolution des capacités de production par technologie à 100% entre 2015 et 2016 montre la poursuite du programme de sortie du charbon (-4 513 MW) sur la période.

mix des capacites de production fin 2015

Mix des capacités de production à fin 2017

mix des capacites de production fin 2015

L’évolution des capacités de production par technologie entre 2016 et 2017 à 100% montre la poursuite du programme de sortie du charbon (-3 674 MW) sur la période.

mix des capacites de production fin 2015