Paulo Almirante

Quels sont les points forts de l'organisation actuelle ?

La création de 24 BUs géographiques a contribué à abaisser significativement notre centre de gravité et de devenir plus flexible et à l'écoute des besoins de nos clients et autres parties prenantes. Ceci est d'autant plus nécessaire que le monde de l'énergie devient progressivement décentralisé. Grâce à cette organisation, nous avons pu pleinement saisir les opportunités de la première vague de la transition énergétique impulsée par les États et les gouvernements centraux, et nous préparons actuellement la prochaine vague tirée par les industries et les collectivités locales.

Comment cette organisation va-t-elle évoluer en 2019 ?

Les principes fondamentaux de notre organisation décentralisée performante, qui place le client au centre, doivent être préservés. Toutefois, afin d’améliorer les performances transversales et de soutenir les équipes locales, quatre Global Business Lines ont été créés à compter du 1er mai : Solutions client, Energies renouvelables, Infrastructures et Thermique. Ces Global Business Lines seront constituées de petites équipes et auront une vision globale de leur activité. Ainsi, elles pourront déployer la stratégie du Groupe, hiérarchiser l'allocation des ressources et établir des programmes transversaux pour améliorer la performance.