Tribune de Jean-Marc Leroy

Pourquoi le Groupe a-t-il souhaité, dès 2014, publier un rapport intégré ?

ENGIE a été la première entreprise du CAC 40 à publier dès 2014 un rapport intégré. Ce support permet au Groupe, présent dans de nombreux pays et aux activités diversifiées, de présenter de façon concise, claire, cohérente et autoportante, sa stratégie, son modèle d’affaires, sa création de valeur pour lui-même et ses parties prenantes. Il procède ainsi d’une réflexion d’ensemble, la pensée intégrée, qui inscrit l’ensemble des problématiques financières et extra-financières ayant un impact majeur sur le Groupe dans une démarche cohérente et prospective. S’inspirant du cadre de référence publié par l’International Integrated Reporting Council (IIRC) dont ENGIE est membre, le rapport intégré s’inscrit dans une démarche volontaire de progrès pour le Groupe à long terme. En cela, la rédaction du rapport intégré d’ENGIE est une démarche résolument collaborative et fédératrice. Le Groupe a ainsi, dès la première édition, souhaité y associer l’ensemble de ses parties prenantes internes et externes par le biais d’enquêtes en ligne, d’entretiens ou encore de panels consultatifs.

Dans quelle mesure le Groupe contribue-t-il – à son échelle – aux grandes tendances de société ? Comment cela se reflète-t-il dans cette nouvelle édition du rapport intégré d’ENGIE ?

Le 5e rapport intégré d’ENGIE rend compte de l’ambition du Groupe, de l’avancement de sa transformation et de la valeur qu’il crée pour lui-même et ses parties prenantes. Dans cette édition, entièrement renouvelée, ENGIE propose une nouvelle lecture de ses activités, les mettant en perspective avec les grandes tendances structurelles qui influent sur son écosystème. De grandes tendances sociétales, environnementales et technologiques, mais aussi des tendances impactant plus particulièrement le marché de l’énergie, vers un monde décarboné, décentralisé et digitalisé. Davantage centré sur les sujets les plus matériels, le rapport met en exergue la création de valeur et son partage avec les parties prenantes, au regard de ces grandes tendances de marché et de la profonde transformation en cours au sein du Groupe.

Comment la démarche de la pensée intégrée s’inscrit-elle dans l’ambition du Groupe ?

Depuis son origine et en tant que leader dans le domaine de l’énergie et des services, le Groupe a toujours fait figure de pionnier. En amorçant, dès 2014, une orientation vers une pensée plus intégrée, le Groupe n’a pas failli à sa réputation. L’ambition d’ENGIE est aujourd’hui de contribuer à un progrès plus harmonieux, conciliant les intérêts de chacun et en phase avec l’évolution de l’écosystème, les grandes tendances que j’ai mentionnées. Aussi, pour accompagner ses clients dans la transition énergétique, le Groupe a réorienté ses activités et son organisation pour offrir des solutions innovantes pour les territoires, les entreprises et les particuliers, en donnant aux individus et aux communautés le pouvoir d’agir et de choisir, pour réconcilier performance économique et responsabilité sociale et environnementale.