Tribune de Clément Jeannin

Comment Unibail Rodamco prend-il en compte la RSE dans ses politiques et ses activités ?

Dans la lignée de son engagement environnemental élaboré dès 2007, Unibail-Rodamco a souhaité aller plus loin en initiant en 2016 une nouvelle stratégie RSE ambitieuse, qui est un tournant pour notre industrie et l’entreprise :

  • Objectif de réduire de 50% son empreinte carbone d’ici 2030 (par rapport aux niveaux constatés à fin 2015). Unibail-Rodamco est ainsi devenu le premier acteur de l’immobilier commercial coté à s’engager sur une stratégie aussi globale et volontariste.
  • Intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur du Groupe avec, pour la première fois, un spectre d’actions très large couvrant à la fois l’empreinte carbone liée aux activités du Groupe, mais aussi celle de ses parties prenantes. Unibail-Rodamco est devenue la première foncière cotée à prendre en compte le périmètre très étendu des émissions indirectes liées à la construction, aux consommations énergétiques des locataires et aux déplacements de l’ensemble des utilisateurs de ses sites (salariés et visiteurs).

Notre approche globale s’articule autour de quatre piliers, avec des objectifs ambitieux et concrets pour chacun d’entre eux :

  • « Less carbon emissions, better buildings » ;
  • « Less polluting transport, better connectivity » ;
  • « Less local unemployment, better communities » ;
  • « Less top-down, better collective power ».

La démarche RSE est totalement intégrée aux processus clés de l’entreprise, elle est en prise réelle avec les enjeux stratégiques et les préoccupations quotidiennes des acteurs de l’entreprise. Elle bénéficie d'une gouvernance dédiée positionnée au plus haut niveau de l'entreprise, qui se décline opérationnellement dans chacun des départements du Groupe.


Quelles évolutions de la RSE avez-vous constatées ces dernières années, percevez-vous de nouvelles tendances ?

Le champ couvert par la RSE est de plus en plus étendu que ce soit en terme de sujets couverts ou de profondeur à y accorder. Ainsi, par exemple, la prise en compte du Scope 3 des émissions de gaz à effet de serre c’est-à-dire les émissions indirectes liées à la chaine de valeur de l’organisation se traduit pour Unibail-Rodamco par la prise en compte des émissions liées à la construction, à l’énergie des enseignes présentes dans nos actifs et au transport des visiteurs de nos actifs. L'agriculture urbaine et l’économie circulaire sont également des sujets qui montent avec le développement de partenariats avec des start-ups innovantes comme Phénix ou Dress in the City La RSE est en connexion de plus en plus forte avec la stratégie de l'entreprise et avec sa logique de création de valeur pour l'ensemble de ses parties prenantes.

En quoi la prise en compte de la RSE crée-t-elle de la valeur pour vous, vos clients, vos fournisseurs et plus généralement vos parties prenantes ?

Nous sommes convaincus qu'une stratégie RSE ambitieuse telle que « Better Places 2030 » est un levier de performance, de productivité et d’attractivité des actifs d’Unibail-Rodamco vis-à-vis des enseignes, des investisseurs et des autres parties prenantes, en jouant un rôle moteur dans la transformation durable du secteur. L'objet même de la RSE est de créer de la valeur pour toutes nos parties prenantes. La stratégie RSE d'Unibail-Rodamco prend ainsi en compte l'ensemble de la chaine de valeur et nous travaillons avec nos fournisseurs, nos clients, ainsi que les collectivités territoriales pour développer des projets en ligne avec leurs attentes en matière de RSE.

Ainsi, les visiteurs de nos centres commerciaux attendent une expérience de plus en plus durable, et intégrée dans les communautés locales : des "Better Places" qui répondent à l'évolution de leurs modes de vie, de shopping et de divertissement. Les enseignes quant à elles nous positionnent désormais comme des partenaires pour atteindre leurs propres objectifs RSE. Nos fournisseurs, partenaires sur nos projets, conçoivent avec nous des solutions permettant de réduire l'empreinte carbone de la vie d'un bâtiment. Les investisseurs attendent une grande transparence ainsi qu'une excellente performance en matière de RSE, et intègrent de plus en plus cet aspect dans leur processus d'allocation d’actifs.

Nous travaillons également étroitement avec les collectivités territoriales pour concrétiser leurs plans d'action environnementaux au travers de nos projets.

Et nous associons nos collaborateurs puisqu’ils peuvent s'engager au travers de Better Places 2030 dans des projets ou actions concrètes répondant aux enjeux sociétaux des collectivités territoriales au sein desquelles le Groupe opère.

Qu’attendez-vous d’un fournisseur d’énergie et de services comme ENGIE dans ce domaine ?

Engie est un « apporteur de solutions » pour notre programme Better Places 2030, notamment sur les enjeux liés aux énergies renouvelables et décentralisées, à l'efficacité énergétique, au smart building et à la mobilité. Ce partenariat nous permet de travailler au développement de solutions innovantes et au lancement de démarches conjointes dans ces domaines clés pour la transformation durable de nos actifs.

Quelles évolutions des offres proposées par ENGIE avez-vous observées ?

J’observe un contenu innovant de plus en plus fort dans la continuité du premier partenariat initié en juin 2016 entre nos deux Groupes à l’occasion de Vivatech, autour du lancement d’un appel à projets via la plateforme innovation innov@ENGIE.

Ces solutions innovantes proposées par ENGIE s'inscrivent dans la ligne de la transition énergétique que nous avons engagée, sur l’ensemble de la chaine de valeur de nos actifs : conception, installation, exploitation, maintenance, garanties de performance, accompagnement des utilisateurs, financement.