Philippe Lepage

Quels sont selon vous les atouts du Conseil d’Administration d’ENGIE ?

Le Conseil rassemble des profils tant internes qu’externes et des sensibilités très variées permettant un dialogue riche et intégré des différents enjeux auxquels il est confronté. Dans le prolongement de cette idée, la mixité des instances dirigeantes d’ENGIE – Comité Exécutif et Conseil d’Administration – est aussi un avantage pour le Groupe, tout comme l’internationalisation, qui est corrélée à son développement international. La diversité au sein du Conseil permet de confronter l’information et de décloisonner la pensée.

Selon vous, comment les salariés s’inscrivent-ils dans la gouvernance d’ENGIE ?

Afin d’inscrire les salariés dans la gouvernance d’ENGIE, le Groupe organise tous les 4 ans les élections des représentants des salariés – ce qui n’est pas le cas dans toutes les entreprises, où ils sont parfois désignés par le Conseil d’Administration. Les salariés d’ENGIE sont ainsi représentés par trois Administrateurs et un représentant des salariés actionnaires. Afin d’encourager les salariés à participer aux élections, ENGIE a retenu un processus de vote directement via Internet, par tous types de plateformes. En outre, les salariés reçoivent les propositions des candidats directement à leur domicile. En complément de leur expérience en termes de représentation des salariés, les Administrateurs représentant les salariés peuvent être formés par l’Institut Français des Administrateurs (IFA) et accompagnés par leurs organisations syndicales respectives. Par exemple, avant d’être élu au Conseil d’Administration d’ENGIE, j’ai réalisé plusieurs mandats de représentant du personnel, ainsi qu’un mandat d’administrateur salarié dans la Business Unit où j’ai exercé.

Comment votre rôle au sein du Conseil d’Administration permet-il un meilleur dialogue entre la gouvernance et les salariés d’ENGIE ? Comment contribue-t-il aux travaux du Conseil d’Administration et comment leur transmettez-vous les travaux et les décisions du Conseil ?

Pour renforcer le dialogue entre les salariés et la gouvernance du Groupe, nous offrons la possibilité aux salariés de poser leurs questions auprès de leurs représentants. Lorsqu’un salarié devient mandataire social, il doit renoncer à tous ses mandats et ne plus se consacrer qu’à celui d’administrateur, c’est une spécificité française. A cet égard, le système allemand pourrait être une source d’inspiration. L’administrateur doit être joignable en permanence pour le Conseil d’Administration. Nous réalisons une communication syndicale après chaque séance du Conseil d’Administration – dans le respect de la confidentialité des données. Après la publication de la communication syndicale, les salariés ont la possibilité de nous poser des questions pour que l’on puisse leur expliquer les décisions stratégiques prises par le Conseil d’Administration.

L’Administrateur représentant des salariés assure un rôle primordial au sein du Conseil d’Administration, il représente le lien direct entre les salariés et la gouvernance du Groupe. Grâce à cette fonction, je peux parfois être un lanceur d’alerte pour ENGIE, un rôle précieux contribuant à résoudre certains dysfonctionnements.