La politique « dialogue avec les parties prenantes » d’ENGIE comprend plusieurs éléments : un objectif Groupe, une auto-évaluation par les BU, une boite à outils, un programme de formation et un support opérationnel de la Direction de la RSE.

1. Un objectif dédié au dialogue avec les parties prenantes

ENGIE s’est donné l’objectif de « couvrir, à l’horizon 2020, 100% des activités industrielles du Groupe avec un mécanisme adapté de dialogue avec les parties prenantes ».

Cet objectif permet d’assurer le déploiement de la démarche de dialogue avec les parties prenantes dans l’ensemble du Groupe.

engagement

2. Un système d’auto évaluation vis-à-vis de cet objectif décliné au niveau des BU

Chaque année chaque BU évalue son niveau de dialogue avec les parties prenantes en s’appuyant sur le référentiel mis en place sur l’ensemble des entités du Groupe. Ce référentiel d’auto-évaluation est basé sur la norme AA1000 – gestion des parties prenantes produite par l’ONG Accountability, institution internationale reconnue dans le domaine de la RSE. L’application de ce référentiel garantit la mise en place d’une démarche standardisée pour toutes les activités du Groupe.

La compilation des données des BU est assurée par le Groupe (Direction de la RSE). Celui-ci propose aux BU une méthodologie standard pour structurer leur démarche de dialogue avec leurs parties prenantes, répondre à l’évaluation du référentiel et permettre l’agrégation des données au niveau Groupe.

3. Une boite à outils conçue avec et pour les entités opérationnelles

La boite à outils s’appuie sur un processus de dialogue en six étapes (processus de «Stakeholder Engagement») qui va de l’analyse du contexte de chaque situation et de l’identification exhaustive des parties prenantes pour des enjeux relatifs à chaque contexte jusqu’à l’élaboration d’un plan d’actions, son suivi et l’évaluation de son impact. Par la génération de cartographies de parties prenantes et d’actions de dialogue associées, ce processus devient un outil de management.

rse

La boite à outils comprend aussi tout ce qui peut être nécessaire aux équipes opérationnelles dans leurs actions de dialogue comme par exemple des guides à la tenue de réunions communautaires ou la maitrise d’outils participatifs.

4. Un programme de formation déployée dans l’ensemble de l’entreprise

Un programme de formation a été établi et déployé au sein de l’entreprise, en particulier auprès des communautés de « Business Developers » (BD) et de « Project Managers » (PM). Ce programme est aussi déployé dans la quasi-totalité des BU. La caractéristique de ces programmes est leur adaptation à chaque contexte professionnel ou culturel. Elle consiste en un mélange d’activités interactives (80%) et de présentations académiques (20%).

rse

Les ateliers de formation pour la Direction IPOS, « Business Developers » et « Project Managers » dans l’ensemble du Groupe se déroulent sur 2 jours comme indiqué ci-après.

rse

5. Un support opérationnel aux entités du Groupe

Le département sociétal de la Direction de la RSE fonctionne comme un centre d’expertise à disposition des différentes entités du Groupe qui le souhaitent.

En conclusion, cet ensemble d’outils et de méthodologies structurent la démarche de responsabilité sociétale du Groupe en joignant ambition et adaptation. L’ambition d’être l’entreprise préférée de nos clients, collectivités, usagers ou industriels qui savent qu’ils peuvent compter sur des entreprises responsables au service de la communauté. Cette ambition est adaptée à chaque territoire, à chaque situation via la politique du Groupe déclinée dans sa conception aves les équipes de terrain.