La conception du Développement Durable d’ENGIE place ses parties prenantes externes et internes au cœur de sa démarche d’entreprise de façon à partager ses enjeux, ses plans d’actions et ses résultats.

Dans sa vision de la RSE, le Groupe s’engage non seulement à respecter ses obligations légales et règlementaires dans les domaines de sa responsabilité (environnement, santé-sécurité, droits humains, éthique des affaires, gouvernance, …) mais aussi et surtout à aller au-delà, quel que soit le pays concerné, en promouvant et adoptant les meilleures pratiques possibles dans ces domaines pour anticiper et maîtriser du mieux possible, les impacts de ses activités sur sa sphère d’influence, et viser une maximisation de sa création de valeur.

Cette conception positive et engagée de la RSE s’appuie sur les valeurs profondes de l’entreprise et l’ambition affirmée de ses dirigeants à les incarner. Elle inspire une stratégie, des plans d’actions, des projets et une communication qui traduisent cette conception de manière opérationnelle, pragmatique et compréhensible de tous.

En tant qu’acteur mondial de la transition énergétique, ENGIE identifie et partage avec l’ensemble de ses parties prenantes les principaux enjeux non seulement de sa responsabilité environnementale, sociale et sociétale, mais aussi ceux liés au business, à la finance et à ses modes de gouvernance. Ces enjeux sont évalués d’un double point de vue (parties prenantes et management du Groupe) ce qui permet de les positionner et d’identifier les plus matériels d’entre eux de ce double point de vue pour constituer la « matrice de matérialité ».

En cohérence avec ses enjeux les plus matériels, le Groupe s’est fixé des objectifs RSE qui attestent de son engagement sur ces domaines vis-à-vis de ses parties prenantes et de sa contribution à la création de valeur partagée.