menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
05
oct
2016

ENGIE et l’Association des Petites Villes de France débattent de la transition énergétique et digitale dans les territoires français

Le mardi 20 septembre 2016, Isabelle Kocher et Olivier Dussopt, président de l’Association des Petites Villes de France (APVF), député maire d’Annonay (Ardèche), étaient réunis avec des élus du conseil d’administration de l’APVF pour un débat sur le thème de la transition énergétique et digitale dans les territoires français. Le Groupe est partenaire de cette association qui regroupe les communes de 3 000 à 25 000 habitants.

Le 20 septembre, une délégation d’élus des Petites Villes de France a rencontré Isabelle Kocher, Directeur Général d'ENGIE, pour débattre de la transition énergétique dans les territoires français.

Isabelle Kocher a présenté les enjeux de la transition énergétique dans le monde et en France, véritable «révolution» qui va conduire à un nouveau modèle où l’énergie sera moins carbonée, plus décentralisée et digitalisée. Cette transformation, comparable à la révolution industrielle, se fera au plus près des territoires et des consommateurs et nécessitera de conduire des actions d’efficacité énergétique, facilitées par le fort développement de nouvelles solutions digitales, associées aux énergies nouvelles et renouvelables (ENR), tout particulièrement le solaire dont les coût ont considérablement diminué aux cours des dix dernières années.

Isabelle Kocher a présenté le plan de transformation du Groupe - qui consiste notamment à recentrer son portefeuille d’activité, investir dans les ENR, les réseaux d’énergie et les solutions décentralisées - et la nouvelle gouvernance, plus simplifiée pour raccourcir les chaines de décisions et faire d’ENGIE un architecte énergétique au service des clients et des territoires. Le débat a permis de rappeler que le gaz naturel a toute sa place dans cette transition énergétique en complément des ENR, y compris comme carburant dans les transports, au côté des solutions électriques. Isabelle Kocher a également présenté les pistes d’avenir autour de l’hydrogène, du stockage de l’électricité et des solutions pour accompagner les villes dans la gestion de leurs différents services.

La délégation de l’APVF conduite par Olivier DUSSOPT, président de l’APVF, député maire d’Annonay (Ardèche), était composée d’Antoine HOMÉ, secrétaire général de l’APVF, maire de Wittenheim (Haut-Rhin), de Nathalie NIESON, députée-maire de Bourg-de-Péage (Drôme), Loïc HERVE, sénateur maire de Marnaz (Haute-Savoie), Anne GALLO, maire de Saint Ave (Morbihan), Pierre DUCOUT, maire de CESTAS (Gironde), Stephan ROSSIGNOL, maire de La Grande Motte (Hérault), Remy REBEYROTTE, maire d’Autun (Saône-et-Loire), Xavier NICOLAS, maire de Senonches (Eure-et-Loir), Jean-Pierre BOUQUET, maire de Vitry-Le-François (Marne), Frédéric SAUSSET, maire de Tournon-sur-Rhône (Ardèche), Yohann NEDELEC, maire de LE RELECQ KERHUON (Finistère), Francisque VIGOUROUX, maire de Igny (Essonne), Grégoire LE BLOND, maire de Chantepie (Ille-et-Vilaine), Hervé PRONONCE, maire de Le Cendre (Puy-de-Dôme) et Igor SEMO, adjoint au maire de Saint-Maurice (Val-de-Marne).

Retour liste