menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
29
aoû
2019

Campo Largo 2 : le plus grand complexe éolien du Groupe dans le monde en construction au Brésil

Campo Largo 2, complexe éolien en construction dans l'État de Bahia sera le plus grand complexe éolien du Groupe au monde, avec une puissance installée de 361,2 MW.

Au Brésil, plus de 90 % de la capacité installée du Groupe est produite à partir de sources renouvelables.

La construction du parc éolien de Campo Largo 2, dans l'État de Bahia, a débuté en juin, après que l'Institut national de l'environnement et des ressources en eau (Inema) a accordé le permis d'installation et que l'Institut national du patrimoine historique et artistique (Iphan) a donné le consentement requis.

"ENGIE joue déjà un rôle effectif dans le processus de transition énergétique du Brésil. Campo Largo 2 permettra d’y renforcer notre stratégie de croissance reposant sur les sources d'énergie renouvelables", Maurício Bahr, Directeur Général d'ENGIE Brasil et Président du Conseil d'administration d'ENGIE Brasil Energia

Les informations clé sur le projet

  • Campo Largo comprend 11 parcs éoliens totalisant 86 turbines de 4,2 MW et sera notre plus grand complexe éolien lorsqu'il commencera à fonctionner, avec une puissance installée de 361,2 MW.
  • Le projet, qui est destiné au marché libre de l'énergie, est en cours de construction à côté de deux autres complexes : Campo Largo I (326,7 MW) et Umburanas (360 MW).
  • L'objectif est d'engager Campo Largo 2 dans le cadre du Mécanisme des Nations Unies pour un développement propre, contribuant ainsi à une matrice énergétique de plus en plus propre.
  • L'investissement nécessaire est estimé à 2 milliards de R$ et les premiers groupes électrogènes devraient entrer en service commercial fin 2020, les derniers devant être achevés en mars 2021.

"Nous prévoyons avoir construit des voies d'accès et des zones d'assemblage d'équipements d'ici la fin de l'année, ce qui permettra de construire les premières bases d'éoliennes", a déclaré Eduardo Sattamini, PDG d'ENGIE Brasil Energia. Il s'agira de 75 km de voies d'accès et de 101 km de réseaux moyenne tension. "Nous serons également fortement impliqués dans les réseaux moyenne tension et l'extension de la sous-station existante ", a-t-il ajouté. Le montage des éoliennes devrait débuter à la fin du second semestre 2020.

L'énergie électrique produite dans le complexe sera vendue en totalité sur le marché libre. Cela signifie que le Groupe construit le complexe éolien sans ventes aux enchères préexistantes financées par le gouvernement fédéral. "Nous avons actuellement plus d'une centaine d'accords de libre marché en vigueur pour permettre la réalisation de ce projet ", conclut M. Sattamini. L'un est un contrat de 30 MW avec le Groupe Claro, représentant les marques Claro, Embratel et NET, qui a rendu le complexe éolien réalisable l'an dernier.

Un enjeu logistique

Le plus grand défi du projet réside dans la logistique, car l'ampleur de l'équipement porte la mise en œuvre du complexe à un nouveau niveau de complexité. "Les éoliennes sont plus grosses que celles qui sont actuellement en place et la distance de transport dépassera dans certains cas les mille kilomètres", a expliqué l'exécutif. L'éolienne choisie est la Vestas V150 de 4,2 MW.

Le Brésil, un marché porteur

Au Brésil, ENGIE est l’un des premiers producteurs indépendants d’énergie, avec une capacité installée de plus de 12 GW et 61 centrales.

Retour liste