menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
13
sep
2019

ENERGY OBSERVER navigue à la découverte de la Norvège

Depuis le 11 juillet dernier, ENERGY OBSERVER navigue à la découverte des défis énergétiques relevés dans les régions éloignées de la Norvège. L’enjeu est de taille : tester la complémentarité des sources d’énergies en conditions extrêmes sans émission de CO2 ni particules fines.

ENERGY OBSERVER est arrivé à Ålesund, la dernière escale norvégienne de son tour d’Europe du Nord 2019. À cette occasion, retour en images sur l’Odyssée du navire en Norvège.

Au cœur de la Norvège, le navire et son équipage ont expérimenté des variations de températures mettant à l’épreuve le stockage et la production d’énergie renouvelable à bord. Une expédition symbolique tant au niveau technologique que sur le plan environnemental et humain. « Nous voulons vraiment montrer que nos ressources ne sont pas illimitées et qu’il faut coopérer avec la nature intelligemment comme on le fait avec notre bateau : on produit ce que l’on consomme, on va à la vitesse que les énergies renouvelables nous permettent d’atteindre », a déclaré Victorien Erussard, capitaine du navire. Une mission à laquelle ENGIE est particulièrement attachée. Le Groupe s’est fixé pour objectif d’augmenter d’un tiers ses capacités de production d’énergie renouvelable d’ici 2021 et affirme son ambition de rendre possible la transition zéro carbone.
Retour en images sur cette expédition, parfaite illustration d’un transport maritime décarboné.

Les dates marquantes de la traversée d’ENERGY OBSERVER en Norvège

  • 11/07 : ENERGY OBSERVER s’apprête à devenir le premier navire au monde à rejoindre l’Arctique grâce aux énergies renouvelables et à l’hydrogène.
  • 31/07 : ENERGY OBSERVER s’arrête à Tromso pour effectuer les dernières vérifications techniques de ses ailes Oceanwings avant d’entamer sa descente au large des côtes norvégiennes.
  • 09/08 : En route vers Svalbard, l’île des ours polaires, l’équipage est accueilli par des baleines à bosses et grands dauphins arctiques.
  • 10 août : En escale à Longyearbyen, capitale de Svalbard, ENERGY OBSERVER assiste à sa première tempête de neige en Norvège !
  • 22/08 : À Spitzberg, ENERGY OBSERVER atteint « l’épicentre du changement climatique ». L’occasion de documenter les effets du changement climatique.
  • 30/08 : ENERGY OBSERVER et son équipage sont arrivés à Bodo, la 44e escale de son tour d’Europe du Nord. Une consommation énergétique maitrisée et une traversée réalisée avec succès !
  • 09/09 : Après avoir passé plus de trente jours à naviguer dans les eaux norvégiennes, ENERGY OBSERVER est arrivé à Ålesund, sa 45e escale et dernière escale norvégienne avant son grand départ pour Londres !
energy-observer

Tonstad, un projet ENGIE au cœur de la Norvège

ENGIE et SUSI Partners ont signé des accords financiers pour développer le projet Tonstad, un projet de construction d’un parc éolien dans le sud de la Norvège. Le Groupe est en charge de la construction et assure le support opérationnel du parc éolien dont la capacité de production annuelle est estimée à 208 MW. Le parc permettra d’éviter une émission de 180 000 tonnes de CO2. La totalité de la production du futur parc éolien sera vendue à Hydro Energi, filiale du fabricant d’aluminium norvégien Hydro, selon les termes d’un contrat de 25 ans.


Chiffres clés :

  • 51 turbines fournies par Siemens Gamesa Renewable Energy
  • 208 MW de production annuelle
  • 50 000 tonnes d’aluminium produites tous les ans dans les usines norvégiennes de Hydro Energi grâce à l’énergie renouvelable du parc éolien.
Installation de la première turbine à Tonstad Vindpark
Retour liste