GROUPE

ENGIE s’engage pour les jeunes

Par ENGIE - 20 novembre 2019 - 11:42

A Nantes, Isabelle Kocher affirme l’engagement d’ENGIE pour l’emploi et la formation des jeunes 

 

 

News_Nantes_IK_jeunes

Dans dix ans, 75% des recrutements du Groupe concerneront des emplois techniques. Comment valoriser ces filières aujourd’hui pour répondre aux défis de demain et développer des viviers de futurs talents? Comment préparer aux compétences dont le Groupe aura besoin ? 

 

Formation, emploi, mixité dans l’entreprise… Vendredi 15 novembre, Isabelle Kocher et Pierre Deheuninck sont allés à Nantes rencontrer des jeunes en alternance, apprentis en CFA et techniciens Bac +2 dans leurs centres de formations pour parler des engagements d’ENGIE sur ces sujets. 

 

Sur le terrain, la Directrice Générale et le Directeur Général Adjoint en charge des ressources humaines, ont pu présenter le Groupe, répondre aux questions des jeunes sur les métiers d’avenir, la mixité et la place des femmes dans l’entreprise. Au Lycée polyvalent Gaspard Monge- La Chauvinière, à l’IUT de Carquefou, au centre Energy Formation, ou à Polytech-Nantes, le message est identique : leur formation est cruciale alors que 75% des emplois dont le Groupe aura besoin dans dix ans seront techniques. 

 

Pour y répondre, ENGIE, employeur de référence en France,  s’est engagé fortement pour les jeunes. 

 

Le Groupe recrutera 10% d’alternants sur son effectif total en France d’ici fin 2021, dont 3% de jeunes en situation de handicap, et le recrutement permettra la valorisation des profils féminins. Mais au-delà des contrats d’alternances, le Groupe se donne comme objectif un taux de transformation de 50 % vers des contrats en CDD et CDI au niveau européen pour fin 2023. Afin de concrétiser cette ambition, le Groupe va créer ENGIE Academy, un CFA d’entreprise.

 

Isabelle Kocher a également voulu souligner le rôle des acteurs du monde public et de l’éducation qui rendent possible l’orientation des jeunes vers l’alternance et accompagnent l’évolution du monde de l’entreprise.

La féminisation comme levier de transformation

 

Le Groupe considère que plus les métiers sont diversifiés, plus ils sont attractifs. Au coeur du déplacement, Isabelle Kocher a donc souhaité aborder la nécessaire féminisation de ces métiers, au travers de multiples actions : la participation à l’opération "Capital Filles", le partenariat avec l’association "Elles bougent", la contribution au "Cercle InterElles" ou encore le soutien aux femmes entrepreneures. Plus largement, le Groupe déploie depuis 2008 des actions pour accompagner et favoriser les carrières des femmes :

 

  • L’animation d’un réseau de femmes "Women in Networking" (WIN).
  • Un programme de mentoring "Mentoring for ENGIE"
  • Un programme de formation, pour renforcer le leadership au féminin "Women in Leadership",
  • Une politique de parentalité ambitieuse notamment pour le retour de congé maternité

 

Un Groupe responsable, engagé autour de principes forts

 

ENGIE s’est engagé depuis de nombreuses années dans une politique ambitieuse en matière de Développement social et de Diversité. Le Groupe a identifié quatre priorités : développer l’employabilité des jeunes et le partage entre générations, promouvoir la mixité et l’égalité professionnelle hommes-femmes, déployer une politique handicap bienveillante, responsable et inclusive et s’enrichir de toutes les diversités en encourageant le respect mutuel. Cette politique est aujourd’hui un levier clé de la performance du Groupe et une condition de réussite de sa transformation au service de la transition zéro carbone et du progrès harmonieux pour le plus grand nombre.