menu
Menu
Corporate
profils
 
Retour liste
02
oct
2018

Mobilité verte : renforcer la logistique urbaine

Le transport de personnes ou de marchandises est un secteur très énergivore, et entraine le rejet d’un volume important d’émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En France, le transport de marchandises a connu une hausse de 30 % depuis 1990, dynamisé notamment par le développement de l’e-commerce. Aujourd’hui, 90 % des trajets se font par voie routière. Améliorer la logistique urbaine afin que celle-ci soit plus intelligente tout en encourageant l’utilisation de carburants plus verts permettrait d’optimiser les trajets et de réduire les émissions polluantes.

Améliorer la logistique urbaine afin que celle-ci soit plus intelligente tout en encourageant l’utilisation de carburants plus verts permettrait d’optimiser les trajets et de réduire les émissions polluantes

Rungis, la première station multicarburants alternatifs en France

Située au cœur du marché international de Rungis, où 234 hectares de produits frais sont destinés à être acheminés vers leur point de transformation ou de vente en France et à l’étranger, ENGIE a installé sa première station publique de Gaz Naturel Liquéfié et de Gaz Naturel Comprimé. Une installation accessible 24h/24 - 7j/7, qui permet aux acteurs de la distribution et du transport, essentiellement des poids lourds, de faire évoluer leur modèle logistique. Une flotte de 50 véhicules utilitaires Renault Kangoo Z.E. roulant à l’hydrogène est également alimentée. Les véhicules sont utilisés par des techniciens d’ENGIE Cofely pour assurer la réalisation des missions d’exploitation et de maintenance multi technique de bâtiments tertiaires en Île-de-France.

Pour en savoir plus : Communiqué de presse

France, les camions Carrefour roulent au biométhane

Le biométhane est produit à partir de ressources organiques et constitue à ce titre une source d’énergie 100% renouvelable. ENGIE travaille activement au développement et à la valorisation de cette énergie. Carrefour, en partenariat avec ENGIE, a choisi d’utiliser les biodéchets comme énergie pour alimenter les camions transportant ses marchandises. Transformés en biométhane, ces déchets, en partie issus des magasins, alimentent une flotte de près de 500 camions ravitaillant les magasins dans toute la France. En outre, des stations-services Bio-GNV situées près de grands axes routiers sont ouvertes 24h/24h dans toute la France. Elles permettent d’alimenter tous les types de véhicules roulant au biométhane et d’approvisionner les camions réfrigérés en azote liquide, une solution plus sobre pour produire du froid. ENGIE offre les solutions de mobilité verte de sa filiale GNVERT pour accompagner Carrefour dans la réduction de l’impact environnemental de ses livraisons.

Chiffres clés :

500 camions alimentés au biométhane
moins 75% d’émissions de CO2
20 stations Bio-GNV en France
Objectif GNVert : 100 nouvelles stations d’ici 2020
100 tonnes de CO2 économisées par camion réfrigéré/an grâce à l’azote liquide

Découvrez nos solutions de mobilité plus fluide, plus propre et plus économique ou comment ENGIE construit aujourd’hui la mobilité verte de demain à travers une série d’articles et d’interviews dans notre dossier spécial mobilité.

Retour liste