menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
29
jui
2019

Ouverture d'un nouveau parc éolien ENGIE en Australie-Méridionale

ENGIE a ouvert officiellement aujourd'hui son parc éolien Willogoleche à Hallett, en Australie-Méridionale. Willogoleche, qui est l’un des plus grands projets d’énergie renouvelable de l’état, a une capacité de production de 119 MW et peut approvisionner en énergie renouvelable 80 000 foyers.

Composé de 32 turbines, Willogoleche est actuellement le quatrième parc éolien d’Australie-Méridionale.

Le parc éolien a été ouvert officiellement aujourd’hui par Dan van Holst Pellekaan, ministre de l’Énergie et des Mines de l’Australie-Méridionale, et par Paul Maguire, DG d’ENGIE Asie-Pacifique. Étaient également présents à leurs côtés le Maire du Conseil régional de Goyder et des représentants de Mitsui & Co, le partenaire de coentreprise d’ENGIE sur ce projet.

Son ouverture est la dernière étape majeure en date dans la transition de l’état vers les énergies renouvelables. Willogoleche est le premier parc éolien terrestre au monde à accueillir et à mettre en service les turbines de 3,8 MW de GE, et ses pales de 130 m sont opérationnelles à diverses vitesses du vent, ce qui permet à ENGIE de maximiser la capacité de chaque turbine.

L’énergie produite sur le site sera fournie via la branche de détail d’ENGIE, Simply Energy, qui compte plus de 700 000 clients en Australie, dont près de 90 000 en Australie-Méridionale.

Le parc éolien représente un investissement de 250 millions de dollars pour ENGIE et fait suite à la modernisation à 75 millions de dollars de sa centrale électrique Pelican Point de 500 MW, l’une des plus écologiques du genre en Australie. Au total, ENGIE dispose d'une capacité éolienne de plus de 800 MW en Australie-Méridionale, contribuant fortement à la sécurité et à la stabilité énergétiques de cet état.

À propos de l’ouverture de Willogoleche, le ministre Dan van Holst Pellekaan déclare :

« Le parc éolien de Willogoleche ajoute une nouvelle source importante d’énergie renouvelable à l’impressionnant portefeuille de production éolienne et solaire de l’Australie-Méridionale.

Willogoleche et sa capacité de 119 MW vont exercer une pression baissière sur les prix en augmentant la concurrence sur le marché de l’énergie de l’Australie-Méridionale.

Cette source d’énergie éolienne supplémentaire apporte une nouvelle dynamique pour le stockage d’énergie dans le réseau associé et une interconnexion entre l’Australie-Méridionale et la Nouvelle-Galles du Sud de sorte à permettre l’exportation de l’abondante énergie renouvelable d’Australie-Méridionale vers la côte est. »

Paul Maguire, DG d’ENGIE Asie-Pacifique ajoute :

« Willogoleche est la dernière démonstration en date de l’engagement à long terme d’ENGIE envers l’Australie-Méridionale. Cet investissement accroît considérablement notre capacité de production locale et nous permettra de livrer plus d’énergie renouvelable à notre clientèle croissante dans cet état.

Cette ouverture marque une nouvelle étape majeure dans notre transition vers une production d’énergie bas carbone en Asie-Pacifique, et dans la quête d’opportunités de croissance en fournissant aux clients des solutions basse consommation et multitechniques ».

Outre Willogoleche, ENGIE exploite le parc éolien Canunda d’une capacité de 46 MW en Australie-Méridionale et a des projets d’énergies renouvelables en développement dans le Queensland et en Nouvelle-Galles du Sud.

Retour liste