menu
Menu
Corporate
profils
Retour liste
01
jui
2019

UET et ENGIE mettent en service le premier Reflex Module UET

UET et ENGIE annoncent aujourd’hui la mise en service du premier Reflex™ Module UET dans le laboratoire de batteries du centre de recherche Laborelec d’ENGIE, situé près de Bruxelles.

Le Reflex™ Module est une petite batterie redox flow de 7,5 kW - 30 kWh de 4ème génération, qui stocke l’électricité dans un électrolyte acide mixte au vanadium. Il s’agit d’une évolution modulaire de la technologie redox flow d’UET éprouvée, convenant particulièrement pour les installations dans les bâtiments. L’exploitation et la performance de la batterie seront dûment testées avant son installation dans un environnement commercial.

« ENGIE est convaincu que les batteries redox flow deviendront une alternative intéressante aux technologies de batteries basées sur le lithium-ion et le plomb-acide pour l’énergie dans les installations fixes. Elles pourront offrir des services auxiliaires au réseau par exemple et contribuer à la transition vers une économie zéro carbone », déclare le CTO d’ENGIE RESEARCH Luc Goossens. « L’installation et la vérification de ce Reflex Module UET permettra à ENGIE de comparer les batteries redox flow au vanadium à d’autres technologies, de comprendre pleinement leur comportement et d’optimiser les procédures opérationnelles. Le suivi à long terme de la performance sera réalisé à travers la plateforme de monitoring Monica, propriété d’ENGIE Laborelec ».

« UET a développé une proposition de valeur convaincante avec le Reflex™ Module UET, une batterie sure, recyclable et évolutive. Applicable pour des installations allant de quelques kilowatts à des centaines de mégawatts, cette batterie est particulièrement adaptée pour jouer un rôle important dans la transition énergétique en Europe », a déclaré Dr Ir Roelof Platenkamp, membre du Conseil d’UET spécialisé dans les développements européens. « Sa durée de vie supérieure à 20 ans et sa puissance inaltérable font du Reflex Module un modèle hautement compétitif sur la base du coût total de possession sur un marché qui jusqu’à présent a été dominé par le lithium-ion. Nous sommes fiers de collaborer avec ENGIE et sommes impatients de construire une relation enrichissante et de longue durée ».

Retour liste